Marchés français ouverture 2 h 54 min

Des salariés de Vinci Autoroutes fichés par leur employeur ?

"Veut bien faire. Énormes difficultés professionnelles. Minimum. Perd ses moyens. Il imprime pas. Il est limité." Ou encore : "Problème perso. Suicide mari ??? Enfants pas stables…" Voici quelques-uns des commentaires que l’on pourrait trouver dans un fichier Excel rassemblant les noms de 315 salariés de la division Centre-Auvergne de Vinci, qui appartient à Autoroutes Sud de la France (ASF), révèle Mediapart. L’âge, leur rémunération ou leur poste seraient renseignés et des commentaires sur leur personnalité, leur vie intime ou leur appartenance syndicale auraient été ajoutés pour 184 d’entre eux.

Ce fichier remonterait à juillet 2019 et serait depuis géré par la direction des ressources humaines. Ce fichage irait notamment à l’encontre de l’article L1222-4 du Code du travail, qui impose que les salariés soient informés préalablement si un tel fichier était créé. "Il y a, semble-t-il, une collecte de données personnelles contraire à la loi de 1978 sur la protection des données personnelles. Concernant le fichage syndical et de grévistes, cela peut relever de la discrimination syndicale ou du délit d’entrave", selon Marie-Laure Dufresne-Castets, avocate spécialisée en droit social interrogée par Mediapart.

>> A lire aussi - On a visité un PC sécurité d’autoroute

Contraire aux convictions de Vinci

Du côté de Vinci, Josiane Costantino, directrice nationale des ressources humaines, a nié l’existence d’un tel fichier comme décrit par le média. "S’il s’agit de notes personnelles d’un cadre, elles me paraissent invraisemblables et totalement contraires à l’éthique managériale d’ASF. En tout état de cause, si l’existence et l’authenticité de ce document étaient confirmées, il s’agirait d’une pratique que nous réprouvons fermement, absolument contraire à nos convictions", a-t-elle ajouté. L’ancienne responsable des ressources humaines du centre Centre-Auvergne de Vinci, transférée dans une région voisine depuis, n’a quant à elle pas répondu aux sollicitations de Mediapart. Si Force

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un avion de ligne d’Airbus peut décoller sans l’aide d’un pilote
Gaspillages : le bêtisier des maires les plus dépensiers
Congé parental : les nouveaux avantages à venir pour les fonctionnaires
Premier vol du puissant bombardier russe supersonique Tu-160M
Impôts : ville par ville, combien allez-vous économiser en 2020 ?