La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 053,94
    -39,02 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 200,82
    +384,50 (+3,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 402,05
    +55,17 (+0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0912
    -0,0082 (-0,74 %)
     
  • HANG SENG

    21 958,36
    -113,82 (-0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    21 610,36
    -322,93 (-1,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    541,21
    -4,11 (-0,75 %)
     
  • S&P 500

    4 179,76
    +60,55 (+1,47 %)
     

Quelques salariés de TikTok peuvent biaiser l’algorithme pour choisir qu’une vidéo devienne virale

prima91/Adobe Stock

Et si l'algorithme et votre flux personnalisé sur TikTok n'étaient pas seulement basés sur vos centres d'intérêt ? C'est ce que pointe du doigt Forbes dans un article daté du 20 janvier, qui met au jour les témoignages d'anciens mais également de salariés actuels du réseau social chinois. Ces derniers auraient accès à un bouton spécial qui permettrait de booster manuellement certains vidéos afin qu'elles "atteignent un certain nombre de vues". Un document interne ("MINT Heating Playbook") de TikTok évoque même la manipulation qui permet à certains employés, grâce à une intervention opérationnelle, de booster une vidéo dans le flux "Pour toi". Le document ajoute : "Le nombre de vues totales propulsées représente une grande partie du nombre total de vues quotidiennes, environ 1 à 2%, ce qui peut avoir un impact significatif sur les mesures de bases globales".

TikTok n'a jamais parlé publiquement de ce genre de manœuvre alors que les autres géants de la Tech le font dans certaines situations. C'est le cas par exemple de Google et Meta qui se sont associés à des groupes de santé publique pour diffuser des données exactes sur le Covid-19, ou encore pour donner des informations sur des lieux de scrutin. Mais selon les sources de Forbes, TikTok utiliserait cette méthode pour courtiser des influenceurs, en les menant vers des partenariats afin de gonfler leurs vues de vidéos. Cela permettrait aussi à la plateforme de vidéos d'engager certains partenariats commerciaux avec certaines personnalités (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voitures électriques: L'avertissement du patron de Faurecia face à la menace chinoise
LVMH n'installera pas son centre de recherche près de Polytechnique
Agents de la fonction publique territoriale : faites le choix de la bonne complémentaire santé
Bourse : un peu moins de Français actifs en 2022 qu'en 2021
CAC 40 : la Fed rassure, le Nasdaq s'envole, la Bourse de Paris reste soutenue, EDF à surveiller