Marchés français ouverture 3 h 44 min
  • Dow Jones

    34 077,63
    -123,04 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    13 914,77
    -137,58 (-0,98 %)
     
  • Nikkei 225

    29 150,71
    -534,66 (-1,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,2074
    +0,0033 (+0,28 %)
     
  • HANG SENG

    29 078,18
    -27,97 (-0,10 %)
     
  • BTC-EUR

    45 181,04
    -2 138,30 (-4,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 242,21
    -56,75 (-4,37 %)
     
  • S&P 500

    4 163,26
    -22,21 (-0,53 %)
     

Les salariés français plus adeptes du télétravail que leurs voisins européens

·2 min de lecture

En exclusivité pour Challenges, une étude menée par le groupe Avaya, montre que les salariés français sont plus favorables au télétravail que leurs voisins européens. Plongée dans "l’exception sanitaire française".

Comment les salariés français réagissent-ils à l’environnement sanitaire actuel? Pour le savoir, le groupe Avaya a lancé, en exclusivité pour Challenges, une vaste étude internationale. Avec des résultats surprenants… dès lors qu'on compare la France à d'autres pays. Le groupe Avaya est le leader mondial des centres de contact et plus de 140 millions d’employés dans 100.000 entreprises qui utilisent chaque jour sa messagerie unifiée. Le groupe s'est notamment penché sur cinq de ses grands marchés, l'Allemagne, l'Autriche, la Grande-Bretagne, la Suisse et la France et a demandé à la société d’analyse et de recherche Davies Hickman Partner Ltd d’interroger des centaines de salariés dans ces cinq pays sur leur perception de la situation actuelle et de ses impacts sur leur quotidien. Plongée dans une "exception française" qui se manifeste même au travail.

Les Français, grands adeptes du télétravail…

Près de la moitié des Français (49%) veut adopter un modèle de travail hybride, et notamment partager du temps de travail entre le bureau, le domicile ou un autre endroit. C’est plus qu’en Grande-Bretagne, Allemagne et Autriche. Et de manière générale, le télétravail tente davantage les Millenials (62%) que les baby-boomers (44%). Pour Emmanuel Schupp, DG France Avaya, "ce test grandeur nature du télétravail dans le contexte de la crise sanitaire a permis de mesurer l’efficacité des solutions tant au niveau de leur mise en place que de la productivité des salariés dans un contexte totalement inédit. Les bureaux deviendraient de plus en plus des lieux de rencontre et d’échanges."

…mais pas forcément à la maison

Alors oui, les Français sont 46% à vouloir travailler d’ailleurs… mais pas forcément chez eux. C’est un record en Europe, loin devant les Britanniques (30%), les Allemands (37%), les Autrichiens (39%) et même les Suisses (43%). Ils rejoignent en cela les Millenials, dont plus de la moitié sont prêts à travailler depuis des tiers-lieux. Les entreprises, explique Avaya, vont devoir gérer de nouvelles méthodes de management privilégiant la flexibilité. Après tout, 83% des salariés (...)

Lire la suite sur challenges.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi