La bourse ferme dans 7 h 9 min
  • CAC 40

    6 726,12
    +50,22 (+0,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 119,13
    +2,51 (+0,06 %)
     
  • Dow Jones

    34 838,16
    -97,31 (-0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,1881
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 812,40
    -9,80 (-0,54 %)
     
  • BTC-EUR

    32 448,23
    -1 413,46 (-4,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    935,85
    -25,05 (-2,61 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,57
    +0,31 (+0,44 %)
     
  • DAX

    15 577,57
    +8,84 (+0,06 %)
     
  • FTSE 100

    7 104,45
    +22,73 (+0,32 %)
     
  • Nasdaq

    14 681,07
    +8,39 (+0,06 %)
     
  • S&P 500

    4 387,16
    -8,10 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • HANG SENG

    26 110,71
    -125,09 (-0,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3913
    +0,0030 (+0,22 %)
     

Salariés, fonctionnaires, professions libérales… ce qui change pour vous au 1er juillet

·1 min de lecture

Ce jeudi 1er juillet réserve son lot de nouveautés dans le domaine de l’emploi. Et tout le monde sera concerné : salariés, agents de la fonction publique, travailleurs indépendants, professions libérales, demandeurs d’emploi… L’un des principaux changements concerne le congé paternité, dont la durée va passer de 14 jours actuellement, à 28 jours (voire de 21 à 35 jours en cas de naissance multiple). Réforme de l’assurance chômage, télétravail dans la fonction publique, compte personnel de formation, chômage partiel… voici toutes les autres nouveautés qui vous attendent au 1er juillet dans votre carrière.

C’est une mesure très attendue par les futurs papas : la durée du congé paternité va passer de 14 jours (trois jours de congé de naissance et 11 jours de congé paternité) à 28 jours (trois jours de congé de naissance indemnisés par l’employeur et 25 jours de congé paternité indemnisés par la Sécurité sociale) à compter du 1er juillet. En cas de naissance multiple, sa durée sera de 35 jours (trois jours de congé de naissance et 32 jours de congé paternité), contre 21 actuellement. Les salariés du privé, les agents de la fonction publique, les travailleurs indépendants et les non-salariés agricoles pourront en bénéficier.

Plus exactement, ce doublement de la durée concernera les congés paternité pris pour les naissances intervenant à partir du 1er juillet 2021, ou bien pour les naissances avant cette date mais pour lesquelles le terme de la grossesse était prévu après le 1er juillet. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Télétravail, cantine... ce qui change en entreprise au 1er juillet
Le taux de chômage se stabilise à 8,1% au premier trimestre
Télétravail : votre employeur vous verse-t-il une indemnité ? Témoignez !
Réforme de l’assurance chômage : cette mesure qui va quand même s’appliquer à partir du 1er juillet
Quelles formations pour créer son entreprise?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles