La bourse ferme dans 6 h 17 min
  • CAC 40

    6 264,50
    -94,24 (-1,48 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 656,00
    -52,39 (-1,41 %)
     
  • Dow Jones

    31 880,24
    +618,34 (+1,98 %)
     
  • EUR/USD

    1,0720
    +0,0024 (+0,23 %)
     
  • Gold future

    1 855,00
    +7,20 (+0,39 %)
     
  • BTC-EUR

    27 262,70
    -1 211,57 (-4,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    652,10
    -22,78 (-3,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    109,82
    -0,47 (-0,43 %)
     
  • DAX

    14 010,69
    -164,71 (-1,16 %)
     
  • FTSE 100

    7 464,83
    -48,61 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    11 535,27
    +180,66 (+1,59 %)
     
  • S&P 500

    3 973,75
    +72,39 (+1,86 %)
     
  • Nikkei 225

    26 748,14
    -253,38 (-0,94 %)
     
  • HANG SENG

    20 112,10
    -357,96 (-1,75 %)
     
  • GBP/USD

    1,2491
    -0,0097 (-0,77 %)
     

Salariés et déclaration d’impôt: ce qu’il ne faut pas déclarer

PRATIQUE - Il est parfois compliqué de s’y retrouver dans sa feuille d’impôts, au risque de payer plus qu’on ne devrait. Voici comment éviter certaines déclarations superflues.

Malgré les efforts de simplification et de centralisation des services, la feuille d’impôts des Français peut être encore parfois un casse-tête à remplir correctement, surtout pour les primo-déclarants. Si le service des impôts, comme la plupart des administrations, fait prévaloir le droit à l’erreur des contribuables, il arrive parfois que l’on se retrouve à déclarer davantage que ce qu’on devrait, au risque de payer plus d’impôts que prévu. Pour éviter ce genre de déboires, faisons le point sur ce que vous pouvez rayer de votre feuille d’impôts.

Quelle défiscalisation pour les heures supplémentaires et allocations?

Mesure phare du quinquennat Sarkozy, abrogée en 2012 puis rétablie en 2018, la défiscalisation des heures supplémentaires est plafonnée à un montant maximal de 5.000 euros annuels par salarié. Au-delà de ce quota, les heures supplémentaires doivent être intégrées dans les salaires imposables à déclarer. Quel que soit votre statut, si votre activité salariée vous conduit à toucher une allocation de la part de la Caisse d’allocation familiale (aide au logement, allocation de rentrée scolaire, prestation d’accueil du jeune enfant, prime d’activité, allocation adultes handicapés…), celle-ci n’est pas non plus soumise à l’impôt, vous n’avez donc pas à l’intégrer à votre feuille d’impôts. Il en va de même pour toute prime exceptionnelle, comme c’est le cas récemment , la prime Covid ou les primes énergie.

Des avantages en nature à déduire de votre feuille d’impôts

Dans un premier temps, vous pouvez d’ores et déjà regarder du côté des avantages en nature de votre contrat pour trouver de possibles sources d’exonérations fiscales. Déjà, tout ce qui relève des cadeaux offerts dans le cadre de votre comité d’entreprise ou par votre employeur échappe à l’impôt. Vous n’êtes, qui plus est, pas imposable sur la contribution de l’employeur aux titres-restaurant (dans la limite de 5,55 euros par ticket) ainsi qu’aux chèques vacances (sous un plafond fixé en 2021 à 1.554[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles