Marchés français ouverture 8 h 26 min

Ces salariés qui changent d’emploi… et qui ne le regrettent pas !

Sans grande surprise, les salariés qui changent d’emploi - voire de profession - connaissent plus souvent une amélioration de leurs conditions de travail que les salariés n’ayant pas quitté leur poste. Ainsi, selon l’enquête Conditions de travail réalisée par la Dares et publiée ce vendredi 29 novembre, 23% des salariés ayant changé d’emploi ou de profession entre 2013 et 2016 ont fortement amélioré leurs conditions de travail, contre 13% des salariés ayant gardé le même poste.

A noter que dans son étude, la Dares met en avant 5 grands types de trajectoires professionnelles entre 2013 et 2016 : 45% des salariés n’ont pas connu de changement important (“emploi et travail stables”) ; 32% travaillent toujours au même endroit mais ont connu un changement organisationnel important (“emploi stable, travail modifié”) ; 8% ont changé d’emploi et/ou de profession sans passer par une période de chômage ou d’emploi court (“trajectoire directe”) ; 6% ont changé d’emploi tout en conservant la même profession (“emploi instable, même profession”) ; 9% ont complètement changé de secteur (“emploi instable, autre profession”).

>> Notre service - Votre CV est-il vraiment rédigé comme il faut ? Capital vous offre son analyse complète pour l’améliorer

Ce sont les secteurs de l’industrie et du BTP qui sont les plus touchés, en proportion, par le départ de salariés. Ainsi, 24% des salariés qui travaillaient dans chacun de ces deux secteurs en 2013 n’y sont plus en 2016. A titre de comparaison, ce taux de départ n’est “que” de 9% dans l’administration, de 18% dans les transports, de 20% dans les services et de 21% dans le commerce.

Et, en moyenne, les salariés qui ont quitté leur secteur d’activité entre 2013 et 2016 améliorent plus leurs conditions de travail (20,2%) que ceux qui y restent (13,9%). Dans le détail, c’est dans les transports que les salariés ont le moins de regrets à avoir changé de secteur. Ainsi, ceux qui l’ont quitté ont nettement plus amélioré leurs conditions de travail (30,6%)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Tout ce qui change en décembre, l’impressionnante amende que devra payer Ford pour ses véhicules défaillants… Le flash éco du jour
Cher et peu efficace, le grand gaspillage du système éducatif français
Nouvelle cohue en vue avec le retour en rayon du Monsieur Cuisine Connect ?
Airbus : les 16 employés soupçonnés d'espionnage licenciés
"Banque des pauvres" : Chantal Goya au cœur d'une enquête pour un prêt faramineux