La bourse ferme dans 12 min
  • CAC 40

    6 707,50
    +70,50 (+1,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 197,36
    +47,17 (+1,14 %)
     
  • Dow Jones

    34 760,33
    +502,01 (+1,47 %)
     
  • EUR/USD

    1,1745
    +0,0049 (+0,42 %)
     
  • Gold future

    1 748,70
    -30,10 (-1,69 %)
     
  • BTC-EUR

    37 621,64
    +1 104,52 (+3,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 109,60
    +0,68 (+0,06 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,15
    +0,92 (+1,27 %)
     
  • DAX

    15 652,54
    +145,80 (+0,94 %)
     
  • FTSE 100

    7 087,78
    +4,41 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    15 030,12
    +133,27 (+0,89 %)
     
  • S&P 500

    4 449,52
    +53,88 (+1,23 %)
     
  • Nikkei 225

    29 639,40
    -200,31 (-0,67 %)
     
  • HANG SENG

    24 510,98
    +289,44 (+1,19 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    +0,0118 (+0,86 %)
     

Salaires : au Royaume-Uni, les femmes gagnent 4 fois moins que les hommes dans les conseils d'administration

·1 min de lecture

L'égalité salariale entre les hommes et les femmes est encore loin d'être une réalité. Les femmes dans les conseils d'administration des grandes entreprises au Royaume-Uni touchent une rémunération 73% inférieure à celle de leurs collègues hommes, un écart bien plus élevé que dans le reste du marché du travail, révèle une étude publiée lundi.

Une administratrice d'un groupe de l'indice vedette FTSE-100 de la Bourse de Londres gagne en moyenne 237.000 livres par an, selon le cabinet de conseil New Street Consulting Group. C'est bien moins que les 875.900 livres perçues par leurs homologues administrateurs. La différence de rémunération est sans commune mesure avec celle qui existe dans le marché du travail au Royaume-Uni.

En tenant compte de l'ensemble des salariés, les hommes gagnent en moyenne 15,5% de plus que les femmes, selon les chiffres pour 2020 du Bureau national des statistiques. L'énorme écart de salaires dans les conseils d'administration s'explique par le fait que les femmes occupent très peu de fonctions exécutives, contrairement aux hommes qui sont plus souvent directeur général ou directeur financier.

"Les femmes gagnent non seulement moins, mais elles sont également privées des postes les plus rémunérateurs", prévient Claire Carter, une responsable du cabinet de conseil. Et même quand les femmes occupent un poste exécutif, la différence de salaires est encore énorme. Elles touchent dans ce cas en moyenne 1,5 million de livres, contre 2,5 millions pour les dirigeants (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Télétravail obligatoire, liberté renforcée… les scénarios à l’étude pour septembre en entreprise
Et le mal-être au travail, on en parle ?
Recrutement : les différents CDI qu’un employeur peut vous proposer
Managers, voici comment rester cool... sans vous faire marcher sur les pieds
Les secteurs où l'absentéisme a le plus grimpé

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles