Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    40 752,14
    -445,94 (-1,08 %)
     
  • Nasdaq

    17 854,08
    -142,84 (-0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    40 126,35
    -971,34 (-2,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,0903
    -0,0038 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 778,41
    +39,00 (+0,22 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 298,96
    -867,79 (-1,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 320,59
    -8,91 (-0,67 %)
     
  • S&P 500

    5 546,72
    -41,55 (-0,74 %)
     

Salaire des fonctionnaires : les revalorisations promises par les candidats aux législatives

Illustration Capital/Freepik

Il n’y a pas que les salariés du privé que les principales formations politiques en lice pour les élections législatives veulent chouchouter. Outre les différentes promesses faites pour revaloriser les rémunérations dans le secteur privé, leur programme vise également les salaires des agents de la fonction publique. La plus généreuse en la matière est, sans grande surprise, la coalition de gauche. Le Nouveau Front populaire (LFI, PS, Ecologistes, PCF…) promet, s’il accède au gouvernement après le 7 juillet, d’augmenter de 10% la valeur du point d’indice, qui sert de base au calcul du traitement brut des agents de la fonction publique. Et ce, dans les 15 jours suivant son arrivée au pouvoir.

Cette revalorisation générale des rémunérations des agents s’accompagnerait par la suite de gestes visant certains métiers précis de la fonction publique. Deux «grandes lois» santé et éducation verraient notamment le jour dans les 100 premiers jours d’exercice du pouvoir du Nouveau Front populaire, toujours dans un scénario où l’union des partis de gauche gagnerait les élections législatives. Ces textes acteraient, entre autres, des augmentations salariales - dont l’ampleur n’est pas précisée - pour les professionnels du soin et du médico-social (médecins, infirmiers, aides-soignants, personnels administratifs), ainsi que pour les enseignants.

De telles revalorisations ciblées, la coalition autour du parti présidentiel Renaissance semble également vouloir en accorder. «Après avoir augmenté depuis (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voici le top 10 des villes les plus coûteuses au monde pour les expatriés en 2024 !
Salaire : ce que promettent les candidats aux législatives pour augmenter votre rémunération
Congé menstruel : les entreprises doivent faire beaucoup mieux !
Pourquoi vous ne devriez plus culpabiliser de prendre des vacances !
Salaire : revaloriser le Smic à 1 600 euros net, bonne ou mauvaise idée ?