Publicité
La bourse ferme dans 13 min
  • CAC 40

    7 649,84
    -57,05 (-0,74 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 926,23
    -24,75 (-0,50 %)
     
  • Dow Jones

    39 161,09
    -250,12 (-0,63 %)
     
  • EUR/USD

    1,0710
    -0,0026 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    2 337,20
    -7,20 (-0,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 316,94
    +151,39 (+0,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 282,05
    +32,92 (+2,64 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,57
    -0,06 (-0,07 %)
     
  • DAX

    18 153,26
    -172,32 (-0,94 %)
     
  • FTSE 100

    8 250,33
    -31,22 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,17
    +192,35 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 464,96
    +17,09 (+0,31 %)
     
  • Nikkei 225

    39 173,15
    +368,50 (+0,95 %)
     
  • HANG SENG

    18 072,90
    +45,19 (+0,25 %)
     
  • GBP/USD

    1,2678
    -0,0010 (-0,08 %)
     

Salaire des enseignants : la grille de rémunération des heures supplémentaires du nouveau pacte

David L/peopleimages.com/Adobe Stock

En cette rentrée 2023 entre en vigueur le "pacte enseignant". Annoncé par Emmanuel Macron en avril dernier, celui-ci prévoit une rémunération supplémentaire en échange d'heures de travail en plus. Ce vendredi 1er septembre, jour de pré-rentrée, les enseignants découvriront ainsi un prospectus destiné à promouvoir cette mesure.

Selon ce document, que France Inter dévoile, les gains possibles s'élèvent à 1.131 euros net par an pour une mission et jusqu’à 3.393 euros pour trois missions, dans le public. Ils sont, en revanche, un peu moins élevés dans le privé. Ce "pacte enseignant" est proposé à tous les professeurs des écoles, collèges et lycées, qui devront, s'ils le souhaitent, s'engager, tout au long de l'année, à réaliser des missions supplémentaires, en échange de hausses de salaires.

Ces missions seront rémunérées le double d'une heure supplémentaire habituelle, et devront couvrir au minimum dix-huit heures dans l'année, payées au total 1.250 euros, précisent nos confrères. Parmi ces missions, le remplacement de courte durée dans les collèges et les lycées, et l'heure de soutien en français et en mathématiques en 6e font partie des prioritaires.

En outre, ce vendredi 1er septembre entre en vigueur la revalorisation des salaires des enseignants, promise par Emmanuel Macron. Selon leur profil, ils gagneront ainsi de 125 à 250 euros net de plus par mois. "Il n'y aura plus un seul professeur titulaire qui touchera moins de 2.100 euros net par mois", a assuré Gabriel Attal, le ministre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite