Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 997,26
    +162,40 (+0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 774,34
    -87,89 (-0,49 %)
     
  • Nikkei 225

    38 633,02
    +62,26 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0712
    -0,0036 (-0,33 %)
     
  • HANG SENG

    18 335,32
    -95,07 (-0,52 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 581,39
    -114,36 (-0,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 349,39
    -33,27 (-2,41 %)
     
  • S&P 500

    5 479,31
    -7,72 (-0,14 %)
     

Salaire : bonne nouvelle, le montant du Smic va grimper de plus de 2%

Olivier Le Moal/Adobe Stock

C’est paradoxal, mais la hausse des prix n’a pas que des effets néfastes sur le pouvoir d’achat des Français les plus modestes. L’inflation, mesurée à +2,2% au mois de mai 2024, va même faire les affaires des travailleurs payés au Smic dans les prochains mois. En effet, outre la revalorisation du salaire minimum interprofessionnel de croissance prévue chaque 1er janvier - de +1,13% en 2024 - et les éventuels coups de pouce du gouvernement, une revalorisation automatique peut-être accordée aux «smicards» en cours d’année. Et les prévisions de la Banque de France présentées ce mardi 11 juin laissent envisager une telle augmentation du salaire minimum. Une nouvelle hausse provoquée par l’inflation, après celle de 2,22% intervenue le 1er mai 2023 pour les mêmes raisons.

Plus précisément, la hausse du Smic devrait intervenir dans le courant de l’été. «Il devrait y avoir une revalorisation automatique du Smic au troisième trimestre, quand l’indice des prix hors tabac dépassera 2%», a expliqué Olivier Garnier, directeur général de la Banque de France en charge des statistiques, des études économiques et des relations internationales, lors d’une conférence de presse ce mardi. Car la règle de revalorisation du Smic en cours d’année est limpide. Selon le Code du travail, elle est enclenchée «lorsque l’indice national des prix à la consommation atteint un niveau correspondant à une hausse d’au moins 2% par rapport à l’indice constaté lors de l’établissement du salaire minimum de croissance (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

«Focus Friday» : connaissez-vous cette méthode pour améliorer l’efficacité le vendredi ?
Mon employeur peut-il me sanctionner si je pars du travail tous les jours à l’heure ?
Directeur commercial et marketing, un métier d’avenir face aux nouveaux enjeux du marché.
Salaire, état de santé… mon ex-patron peut-il tout dire à mon futur employeur ?
«Star Academy» : les cachets des candidats ont dû être augmentés au cours de la tournée !