La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 230,53
    -453,21 (-1,53 %)
     
  • Nasdaq

    10 722,24
    -329,40 (-2,98 %)
     
  • Nikkei 225

    26 422,05
    +248,07 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    0,9804
    +0,0065 (+0,67 %)
     
  • HANG SENG

    17 165,87
    -85,01 (-0,49 %)
     
  • BTC-EUR

    19 803,06
    -285,27 (-1,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,69
    -2,29 (-0,51 %)
     
  • S&P 500

    3 638,44
    -80,60 (-2,17 %)
     

Salaire : les augmentations que les entreprises prévoient déjà pour 2023

Un taux record depuis dix ans. Après des augmentations historiquement faibles accordées en 2021 (taux médian autour de 1%), les entreprises ont prévu de revaloriser la rémunération de leurs salariés de 3% (taux médian) en 2022, d’après le dernier observatoire annuel de la performance sociale et des rémunérations* de LHH, publié par le cabinet de conseil en ressources humaines, ce mercredi 31 août. Un résultat quasi-similaire à celui obtenu par Mercer (2,8%), dans le cadre d’une étude dévoilée en juillet. Et bonne nouvelle : cette tendance est amenée à durer.

Également interrogés par LHH sur leurs prévisions pour 2023, les employeurs promettent déjà une revalorisation des salaires de 3,5%. Un taux qui reste nettement inférieur à l’inflation constatée cette année (+5,8% sur un an en août, selon les premières estimations de l’Insee), toutefois. À noter que les pratiques vont différer selon les secteurs. Ainsi, les entreprises de l’industrie se montrent particulièrement raisonnables : après des années avec des taux nettement supérieurs à ceux prévus au niveau national, elles prévoient une augmentation des salaires de 3,5% l’année prochaine.

À l’inverse, le secteur financier revoit à la hausse ses pratiques, avec des prévisions supérieures à celles de l’industrie (taux médian de 3,65%). Dans les autres secteurs (supply chain, informatique...), les employeurs prévoient 4% d’augmentation pour 2023. Les entreprises de l’informatique promettent notamment une revalorisation des salaires (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Baisse des dépenses pour l'apprentissage : certaines formations finalement épargnées
Biocoop, EDF, Tesla... le classement des entreprises jugées les plus vertes par secteur
Services à la personne : le top 4 des métiers qui recrutent dans les régions les plus dynamiques
Cybersécurité, environnement... les métiers qu'on s'arrache et leur formation
Doctolib, OVHcloud... 30 entreprises qui vont embaucher massivement