La bourse ferme dans 2 h 10 min
  • CAC 40

    6 619,68
    -11,47 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 114,49
    -7,94 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,1969
    +0,0034 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    1 789,40
    +12,70 (+0,71 %)
     
  • BTC-EUR

    27 506,99
    -1 036,79 (-3,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    787,94
    +1,32 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,51
    +0,21 (+0,29 %)
     
  • DAX

    15 569,73
    -19,50 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,38
    +24,41 (+0,34 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 288,22
    +405,76 (+1,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3916
    -0,0005 (-0,04 %)
     

On en sait plus sur le nouveau système d'exploitation de Huawei

·1 min de lecture

Huawei veut faire son grand retour à l'international sur le marché des smartphones. Le géant chinois des télécoms, en butte aux sanctions américaines, a lancé mercredi son système d'exploitation maison, HarmonyOs, afin de mieux lutter pour sa survie dans l'arène des smartphones après avoir été privé de licence Android, propriété de Google. Le développement de HarmonyOs était suivi de près par le monde de la tech depuis que l'administration Trump a lancé en 2018 une campagne très agressive pour court-circuiter les ambitions de Huawei, soupçonné par les États-Unis d'espionnage.

Huawei a été placé en 2019 sur liste noire par Washington, ce qui empêche le groupe chinois d'accéder à des technologies américaines pour ses produits, et notamment le système d'exploitation Android, propriété de Google et utilisé par la quasi totalité des fabricants de smartphones hors Apple (avec son iOS). Or, jusqu'ici, aucune entreprise n'est parvenue à s'attaquer au duopole des systèmes d'exploitation mobile: Blackberry, Windows Phone de Microsoft et le dispositif Fire d'Amazon ont chacun abandonné le champ de bataille.

À lire aussi — Huawei ne pourra plus mettre à jour les services Google sur ses anciens téléphones Android

HarmonyOS partagera avec Android certains composants librement réutilisables par tous les développeurs (open source). Mais il en a profité pour aller plus loin que le système de Google, intégrant la possibilité d'interagir avec les objets connectés, "un besoin auquel Android et iOS (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le mystérieux créateur du bitcoin, Satoshi Nakamoto, sera immortalisé par une statue en Hongrie
Le rapport américain très attendu sur les Ovnis n'explique toujours pas certains phénomènes aériens
Virgin Galactic va envoyer une chercheuse star de TikTok dans l'espace
Facebook va mettre fin à l'immunité des politiques sur sa plateforme
La NASA travaille sur un projet de télescope spatial 'chasseur d'astéroïdes'

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles