Publicité
Marchés français ouverture 6 h 12 min
  • Dow Jones

    38 647,10
    -65,11 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    17 667,56
    +59,12 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,57
    -73,90 (-0,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,0741
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    18 112,63
    +174,79 (+0,97 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 103,21
    -1 417,84 (-2,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 418,25
    +5,30 (+0,38 %)
     
  • S&P 500

    5 433,74
    +12,71 (+0,23 %)
     

On sait enfin combien de temps on est immunisé contre le covid

Combien de temps perdure l’immunité contre le coronavirus SARS-CoV-2, après une infection ? Plus de 3 ans après le début de la pandémie, une méta-analyse de temps long livre de précieuses données, à partir de plusieurs études.

Après une infection virale, le corps humain développe généralement une immunité : s’il est de nouveau confronté au virus, il saura s’en protéger. Les vaccins s’inspirent de ce système. Le covid n’y échappe pas, mais celui-ci est apparu fin 2019, déclenchant une pandémie début 2020 : en l’absence de recul, la durée de l’immunité est longtemps restée complexe à évaluer.

Plus de trois ans après, les études au long cours commencent à être publiées, avec davantage d’acuité qu’au début. C’est le cas d’une nouvelle publication, dans The Lancet, datant du 16 février 2023. Elle prend la forme d’une méta-analyse, regroupant 65 études provenant de 19 pays.

Sans grande surprise, le dernier variant en date, Omicron, a un impact assez néfaste sur les conclusions. L’analyse montre que la protection contre la maladie et contre les symptômes est « élevée pour les variantes ancestrales, alpha, bêta et delta », mais s’avère cependant « nettement plus faible pour le variant Omicron BA.1 ».

PUBLICITÉ

Afin de se concentrer exclusivement sur le rôle de l’immunité « naturelle »,

[Lire la suite]

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Le Covid long peut vous gâcher la vie mais il y a des solutions"