La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,26 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2168
    +0,0100 (+0,83 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +0,70 (+0,04 %)
     
  • BTC-EUR

    47 187,40
    -1 784,02 (-3,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,29 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,95 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,44 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,42 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,85 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0098 (+0,70 %)
     

On en sait plus sur les effets secondaires des vaccins Pfizer et AstraZeneca, plus légers qu'attendu

·1 min de lecture

Selon une récente étude, moins de personnes ont signalé des effets secondaires après avoir reçu des vaccins Pfizer ou AstraZeneca dans le monde réel que lors des essais cliniques. Environ une personne sur quatre ayant reçu l'un ou l'autre des vaccins a signalé des effets secondaires systémiques légers après l'injection du COVID-19, selon l'étude publiée cette semaine dans la revue The Lancet Infectious Diseases. Les réactions systémiques, par définition, sont celles qui affectent l'ensemble du corps, de sorte que la douleur au point d'injection que la plupart des gens ressentent n'est pas incluse dans ce chiffre.

Cette découverte est basée sur les données de l'application ZOE COVID Symptom Study. Plus de 620 000 personnes au Royaume-Uni ont partagé les effets secondaires de leurs vaccins avec l'application. D'après ces données, beaucoup moins de personnes ont fait état de fatigue que lors des essais cliniques : environ 14% des utilisateurs de l'application ont déclaré avoir ressenti de la fatigue après leur deuxième injection Pfizer, alors que 63% ont déclaré s'être sentis fatigués après l'une ou l'autre des doses lors des essais cliniques de la société. Parmi les bénéficiaires d'AstraZeneca, environ 21% ont fait état de fatigue via l'application, contre 53 % lors des essais.

À lire aussi — Voici pourquoi les vaccins contre le Covid-19 fonctionnent même si vous n'avez pas d'effets secondaires

"Les données devraient rassurer de nombreuses personnes sur le fait que, dans la réalité, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Apple, Facebook, Amazon... Les géants de la tech à la conquête de l'industrie du podcast
Pourquoi Amazon, Apple et Alphabet veulent gagner la bataille des voitures autonomes
7 conseils pour sécuriser vos mots de passe et éviter les arnaques en ligne
Les 10 plus gros sous-marins du monde
Comment les ballons scientifiques anticipent les futurs voyages dans l'espace