Saipem: l'enquête s'étend à sa maison-mère Eni.

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
SPE.BE18,15+1,40
BELI.PA28,96-1,13
SAPMY13,150,29
E51,900,18

(CercleFinance.com) - Eni (NYSE: E - actualité) a affirmé hier soir qu'aucun de ses dirigeants n'était impliqué dans les activités de Saipem (Other OTC: SAPMY - actualité) en Algérie, qui font actuellement l'objet d'une enquête judiciaire. Il reconnaît cependant que le parquet de Milan a étendu son enquête à Eni et à son directeur général, Paolo Scaroni.

Le (Paris: FR0000072399 - actualité) groupe italien de services parapétroliers Saipem est une filiale à 42% environ de la major Eni.

Rappelons qu'en décembre, un des dirigeants de Saipem, Pietro Varone, avait été suspendu en raison de l'enquête ouverte par le parquet de Milan pour des allégations de corruption sur des contrats algériens. Le directeur général du groupe, Pietro Franco Tali, avait démissionné puis fin janvier, Saipem a lancé un avertissement sur ses résultats qui a fait chuter le titre de 35% environ.

En Bourse de Milan, l'action Eni qui avait dévissé de 4,6% hier se reprend ce matin de 1,1% à 17,5 euros. Celle de Saipem perd encore 1,7 % à 21,4 euros.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.