Publicité
La bourse ferme dans 2 h 51 min
  • CAC 40

    8 067,82
    +27,46 (+0,34 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 976,27
    +39,42 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    38 239,98
    +253,58 (+0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,0673
    +0,0017 (+0,16 %)
     
  • Gold future

    2 322,30
    -24,10 (-1,03 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 869,10
    +91,00 (+0,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 422,37
    +7,61 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,14
    -0,76 (-0,93 %)
     
  • DAX

    18 022,72
    +161,92 (+0,91 %)
     
  • FTSE 100

    8 027,58
    +3,71 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    15 451,31
    +169,30 (+1,11 %)
     
  • S&P 500

    5 010,60
    +43,37 (+0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    37 552,16
    +113,55 (+0,30 %)
     
  • HANG SENG

    16 828,93
    +317,24 (+1,92 %)
     
  • GBP/USD

    1,2389
    +0,0039 (+0,32 %)
     

Saint-Gobain : le marché de la construction neuve devrait souffrir cette année

Benjamin Girette/Getty Images

Saint-Gobain a souffert de la crise de la construction neuve en Europe l'an passé. Le groupe a en effet annoncé pour 2023 un résultat et un chiffre d'affaires en recul après une année 2022 de records. L'an passé, le géant des matériaux de construction a vu son bénéfice net reculer de 11% par rapport à 2022, à 2,67 milliards d'euros sur un chiffre d'affaires en recul de 6,4% à 47,94 milliards d'euros, a indiqué le groupe dans un communiqué, soulignant néanmoins une marge d'exploitation «record» à 11% et «en progression dans toutes les régions».

Pour 2024, le groupe anticipe un marché en repli dans la construction neuve en Europe qui «restera difficile», même si les marchés de rénovation devraient «résister», a souligné le directeur général du groupe, Benoit Bazin, lors d'une présentation téléphonique des résultats à la presse. L'an dernier, le chiffre d'affaires en Europe du Nord a reculé de 23%, affecté par la crise de la construction et impacté par la vente d'activités liées à la distribution en Grande-Bretagne.

La baisse d'activité en Europe du Nord se monte à -5,9%, et à -0,9% en Europe du Sud (dont la France), a souligné Saint-Gobain. «Dans un environnement géopolitique et macroéconomique qui reste difficile», le groupe estime avoir «montré» en 2023 «l'efficacité et la pertinence» de ses «choix stratégiques», a estimé M. Bazin. Il a souligné la réorganisation du groupe par pays, la création d'un pôle «chimie de la construction» porté par des séries d'acquisitions dans des pays (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Kevin Speed : 5 euros le Paris-Lille, les prix canons annoncés par ce concurrent de la SNCF
Découvrez l'UX11, ce drone kamikaze tout juste commandé par la France pour aider l'Ukraine à frapper les lignes russes
Incroyable, les employés de cette entreprise sont payés pour prendre l’apéro !
Instagram et Facebook payants sans pub ? La «pirouette ratée» de Meta pour se conformer au RGPD
CAC 40 : la Bourse de Paris attendue en hausse, l'industrie en Chine fait mieux que prévu