La bourse ferme dans 7 min

Safran va bien résister à la crise du Boeing 737MAX, selon Goldman Sachs : le conseil Bourse du jour

Goldman Sachs relève de Neutre à Acheter sa recommandation sur l’action Safran (code mnémonique SAF - code ISIN FR0000073272), tout en portant son objectif de cours de 159 à 169 euros, soit un potentiel d’appréciation théorique de 22% à moyen terme, à l’heure où nous écrivons ces lignes. Le géant américain de la finance juge que les niveaux de cours actuels constituent un point d’entrée attractif sur la valeur, qui a pâti des déboires de son client Boeing, malmené par les drames liés au 737MAX.

La banque note que le titre a accusé une relative sous-performance récemment par rapport au secteur européen de l’aérospatial et de la défense, du fait des inquiétudes des investisseurs concernant la croissance organique (c’est-à-dire à taux de change et périmètre constants) pour 2020 et l’impact de la crise du Boeing 737MAX, un désastre pour l’avionneur américain et de nombreux sous-traitants. Mais malgré l’incertitude persistante sur ce front, l’analyste juge Safran bien positionné pour y faire face…

>> A lire aussi - Les passagers ne sont pas encore prêts à embarquer dans un Boeing 737 MAX

Que dit l’analyse technique ?

La tendance haussière débutée il y a un an, en janvier 2019, est toujours d’actualité sur Safran. “Les cours se situent au-dessus de la moyenne mobile à 200 jours (MM200) haussière. Et la borne haute du gap (trou de cotation, NDLR) ouvert le 5 septembre dernier sert actuellement de soutien. Nous considérons ces éléments comme positifs pour l’évolution des cours à venir”, juge Laurent Albie, gérant de Next momentum.

>> A lire aussi - Airbus - Boeing : le plus grand duel industriel de tous les temps

“Le mouvement baissier de court terme (-9,62%) survenu à partir du sommet historique inscrit en novembre à 150,85 euros semble être en voie de stabilisation mais les acheteurs doivent désormais prouver qu’ils reprennent les choses en main et qu’ils vont réussir à hisser les cours au-dessus de la résistance à 143,55 eurs. S’ils y réussissent, nous pourrons envisager le test

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Donald Trump menace de taxer nos voitures pour forcer la main à l’Europe sur l’Iran
Accusée de détournement de fonds, une milliardaire veut briguer la présidence de l’Angola
Comment Kering utilise le bitcoin pour certifier ses montres de luxe
En même temps haut-fonctionnaires ou dans le privé, ces élus qui cumulent plus de 15.000 euros de revenus par mois
Les règles pour valider un trimestre de retraite en 2020