La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 285,24
    +12,53 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 657,03
    +16,48 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,80 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0562
    -0,0026 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 845,10
    +3,90 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    28 438,63
    +345,45 (+1,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,34
    -23,03 (-3,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,35
    +0,46 (+0,42 %)
     
  • DAX

    13 981,91
    +99,61 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 389,98
    +87,24 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,03
    +336,19 (+1,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 717,24
    +596,56 (+2,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2495
    +0,0020 (+0,16 %)
     

Safran turbine pour résister à la guerre en Ukraine

Le groupe français a bouclé le premier trimestre 2022 sur une croissance de 22%. Il met en place un plan d'économies pour compenser les sanctions à l'encontre de la Russie. Le pays représentait 2% de son chiffre d'affaires.

Safran met en place un plan d'économies pour compenser l'impact sur sa marge des sanctions à l'encontre de la Russie et de la hausse des prix de l'énergie et des matières premières, a annoncé vendredi 29 avril le motoriste et équipementier aéronautique. Malgré ce "contexte difficile", (+17% hors effets de change et de périmètre).

Depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie, Safran a suspendu les exportations et prestations de services vers la Russie et arrêté l'activité de ses co-entreprises industrielles en Russie, qui représentait environ 2% de son chiffre d'affaires. Le groupe y employait 600 personnes. Le groupe fournissait notamment les moteurs et des équipements pour plusieurs programmes russes, comme l'avion régional Sukhoï Superjet 100, le biréacteur MC-21 ou les hélicoptères Kamov 62 et Kamov 226.

L'impact de cette perte d'activité sur sa marge est estimé à "environ 70 points de base", soit 0,7 point de pourcentage. Parallèlement, la hausse du coût des matières premières, du transport et de l'énergie représente un "impact supplémentaire estimé d'environ 80 points de base", selon Safran. "En conséquence, des économies de coûts vigoureuses supplémentaires ainsi que des mesures commerciales et des reports de certaines dépenses sont mis en oeuvre pour compenser les impacts susmentionnés d'environ 150 points de base sur la marge opérationnelle courante 2022", affirme Safran, sans plus de détails.

Approvisionnement en titane assuré

Safran maintient ses perspectives pour l'année d'un chiffre d'affaires compris entre 18 et 18,2 milliards d'euros, d'une marge opérationnelle courante d'environ 13% et d'une génération de trésorerie d'environ 2 milliards d'euros. Safran affirme par ailleurs que son "approvisionnement pour 2022" est assuré en titane, essentiel pour certaines pièces de moteur ou trains d'atterrissage: l'entreprise russe VSMPO lui fournit environ la moitié de ses besoins en titane. Si ce métal n'est pas frappé par les sanctions européennes, "des sources[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles