La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    29 773,57
    -1 133,62 (-3,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Les sacs Birkin de Hermès ont atteint des prix records en pleine pandémie

·1 min de lecture

Avoir un sac Hermès est parfois un rêve pour certaines femmes. Encore plus quand il s'agit d'un sac Birkin. Le modèle iconique de la marque dédié à l'actrice et chanteuse. Et comme le rapporte CNN, les ventes n'ont pas connu la crise pendant la pandémie de Covid-19. Certaines versions du Birkin se sont parfois vendues dix fois plus cher que son prix de base. En novembre, par exemple, l'un d'eux réalisé en peau de crocodile a été vendu 320.000 euros, tandis qu'un "Kelly Bag" a lui atteint les 370.000 euros.

Les Birkin, se vendent normalement aux alentours des 7.400 euros, mais certains ont déjà atteint des sommes folles à plus de 410.000 euros. Pourquoi sont-ils si chers ? Business Insider révélait au mois de mars qu'ils étaient tous fabriqués à la main et exclusifs. En 35 ans, leur valeur a augmenté de 500%. Selon des spécialistes, le sac est même "un meilleur investissement que l'or ou la bourse", puisque ses prix grimpent en moyenne de 14% par an.

>> A lire aussi - Hermès : les ventes explosent en Asie, le géant du luxe fait bien mieux que prévu

Alors que des millions d'Américains ont perdu leur emploi, le marché de la vente de sacs Hermès n'a pas connu la crise, selon CNN, certains acheteurs ne pouvant pas voyager ont investi dans l'immobilier… ou dans la maroquinerie. Selon Jeffrey Berk, le directeur du revendeur Privé Porter, des modèles partent comme des petits pains, notamment le rose, "toujours le plus populaire quand il s'agit d'Hermès". Le magasin met aussi en vente une (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce tweet du patron de Total va coûter cher à sa société
Orange va sabrer dans l’emploi en Espagne
Airbnb : 25% des réservations sont des locations longue durée
McDonald's, Amazon… la guerre des salaires est déclarée aux Etats-Unis !
Amazon installe son siège pour l’Afrique au Cap, les Khoï San alertent sur “l’anéantissement de leur patrimoine”