Publicité
Marchés français ouverture 20 min
  • Dow Jones

    39 065,26
    -605,78 (-1,53 %)
     
  • Nasdaq

    16 736,03
    -65,51 (-0,39 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0819
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    18 578,53
    -290,18 (-1,54 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 164,17
    -1 979,32 (-3,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 457,65
    -10,45 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    5 267,84
    -39,17 (-0,74 %)
     

“Sacrebleu !” : la Coupe du monde de rugby démarre sur une cérémonie d’ouverture “confuse”

ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

“Sacrebleu !”, se lamente le New Zealand Herald. Le quotidien raconte la défaite historique dans la “nuit parisienne humide et étouffante” des All-Blacks en ouverture de la Coupe du monde vendredi à Saint-Denis - la première de leur histoire dans une phase de poule et la première tout court sur un score aussi large (27-13) - face à l’équipe de France. “Quel début ! ”, salue de son côté la Gazetta dello Sport tandis que le Scotsman considère que les Français, trois fois finalistes mais jamais vainqueurs, “ont envoyé un message” à la concurrence, à défaut d’offrir “un vrai spectacle”.

Le spectacle, c’était plutôt avant la rencontre avec une cérémonie d’ouverture qui n’a pas fait l’unanimité. “Bizarre”, “unique”, écrit pudiquement le site Walesonline, qui retient la présence d’un acteur gallois pour incarner William Webb Ellis, l’inventeur du rugby, s’exprimant sur les grands écrans du Stade de France.

Les Internautes cités par le site font preuve de moins de délicatesse. “Ça doit être la pire cérémonie d’ouverture de l’histoire”, dit l’un. “Peut-être que c’est parce que je suis sud-africain mais il faut le dire, c’est la cérémonie d’ouverture la plus ennuyeuse dans l’histoire des cérémonies”, critique un autre.

Plus de deux cents volontaires et un “coq pénible” (un humain déguisé) ont entouré Jean Dujardin, dans le rôle d’un boulanger des années cinquante amoureux, livrant du pain à vélo. “Les cérémonies d’ouverture n’ont jamais été un point fort du tournoi et 2023 en France n’y a rien changé”, se désole Planet Rugby, donnant à lire d’autres commentaires désobligeants de téléspectateurs.

PUBLICITÉ

Le Telegraph évoque “une production confuse”, croyant avoir vu “une parodie des Misérables”. Le journal constate avec ironie que les spectateurs ont bénéficié de conditions de sécurité meilleures que celles des dernières années autour du Stade de France. Une allusion aux incidents de la finale de la Ligue des champions de football en mai 2022 quand des centaines de supporters anglais avaient été agressés avant le match.

[...] Lire la suite sur Courrier international