La bourse ferme dans 1 h 56 min
  • CAC 40

    6 358,70
    +70,37 (+1,12 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 993,95
    +41,50 (+1,05 %)
     
  • Dow Jones

    34 186,03
    +164,58 (+0,48 %)
     
  • Dólar/Euro

    1,2137
    +0,0053 (+0,44 %)
     
  • Gold future

    1 838,60
    +14,60 (+0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    41 551,74
    -165,59 (-0,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 399,76
    +41,20 (+3,03 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,77
    +0,95 (+1,49 %)
     
  • DAX

    15 330,96
    +131,28 (+0,86 %)
     
  • FTSE 100

    7 018,83
    +55,50 (+0,80 %)
     
  • Nasdaq

    13 274,15
    +149,17 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    4 143,62
    +31,12 (+0,76 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4094
    +0,0043 (+0,30 %)
     

#SaccageParis, l’étude confidentielle qui décrypte le phénomène pour la Mairie de Paris

·2 min de lecture

EXCLUSIF - Qui est derrière le hashtag #SaccageParis? Alors que la Mairie de Paris dénonce des proximités avec l'extrême droite, une étude confidentielle mandatée au sein de l'Hôtel de Ville et obtenue par Challenges, tente de décrypter le phénomène.

prendrait-elle peur d’un hashtag sur Twitter? Des poubelles éventrées sur le trottoir, de la végétation laissée à l’abandon, des poteaux arrachés… Le hashtag #SaccageParis revient régulièrement en tendance sur Twitter ces dernières semaines. Des riverains parisiens , accusant la maire de la capitale d’en être la principale responsable. Alors vrai mouvement de protestation de Parisiens en colère ou manœuvre orchestrée par des opposants? Challenges s’est procuré une étude mandatée par l’entourage de la maire socialiste, sur l’origine et l’impact de la campagne sur les réseaux sociaux.

Lire aussi

Un buzz à relativiser selon l'étude

Premier constat -rassurant- pour la maire socialiste: selon l’étude, bien que tenace, le mouvement #SaccageParis ne serait pas aussi viral que d’autres évènements sur Twitter: "La portée reste, sommes toutes modeste, autour de 5,3 K de messages par auteur unique en 5 jours qui ne fait pas et de loin un seul [trending topic]. Un raz de marée, comme un match du PSG c'est 178 K [tweets] dans la foulée". Pour l’étude, la montée du mot-dièse ne serait due qu’aux influenceurs politiques et aux médias ayant rendu #SaccageParis visible.

Ce rapport de dix pages, issu d'un cabinet spécialisé dans la "e-influence", explique que #SaccageParis serait un exemple typique de ce qu’on appelle "l’astroturfing". Comprenez une campagne de désinformation, décidée par un groupe, et relayée sur les réseaux sociaux par des utilisateurs influents. Pour le démontrer, le document inclut un schéma des comptes Twitter les plus influents utilisant le hashtag #SaccageParis, ce qui démontrerait qu’il ne s'agirait pas d’un mouvement venant de Parisiens "lambda".

Si les comptes à l’origine du hashtag ne comptent que quelques centaines d’abonnés, ce qui aurait propulsé #SaccageParis au sommet des tendances, serait donc le relais de comptes "importants" comme celui de la journaliste de l’Opinion, Emmanuelle Ducros, citée à plusieurs reprises dans l’étude, ou encore certains [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi