SABMiller: mérite une prime de 10%, selon Crédit Suisse.

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
SAB.L3 110,31+56,31

(CercleFinance.com) - SABMiller (Dusseldorf: 981602.DU - actualité) a maintenu son conseil d'achat de 'surperformance' sur le titre du brasseur SABMiller tout en relevant son objectif de cours de 2.950 à 3.100 pence ce matin après des comptes semestriels qui augurent d'une bonne orientation des marges du groupe. Compte tenu du rythme élevé de croissance de ses bénéfices, les analystes estiment que le titre mérite de se traiter avec une prime de 10% relativement à son secteur.

En Bourse de Londres, l'action SABMiller reste stable à 2.803 pence. Elle a gagné près de 24% depuis le début de l'année.

Selon les analystes, les perspectives de rentabilité du brasseur découlant de la fusion, en 2002, de South African Breweries (London: SAB.L - actualité) et Miller Brewing, se sont améliorées : 'après six années de progression décevante des marges (environ 10 points de base de 2007 à 2012 malgré 8% l'an de croissance organique), nous pensons que la rentabilité a maintenant atteint un point d'inflexion', indique la note de recherche. Ainsi, la marge devrait selon Crédit Suisse augmenter d'environ 60 points de base sur les exercices 2014 à 2016.

Après 2,13 dollars au titre de l'exercice 2011/2012, Crédit Suisse table sur un bénéfice par action SABMiller de 2,40 dollars en 2012/2013 puis de 2,69 dollars en 2013/2014.

Certes, le titre n'est pas bon marché, avec un PER 2012/2013 d'environ 17 et une prime de 6% sur les valorisations moyennes du secteur des biens de consommation. Mais selon les analystes, SABMiller mériterait de se payer avec une prime allant jusqu'à 10% en raison de sa capacité à faire croître son bénéfice par action de l'ordre de 13% l'an, la meilleure performance attendue parmi ses pairs.


Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.