La bourse ferme dans 4 h 40 min
  • CAC 40

    6 510,90
    -12,54 (-0,19 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 746,34
    -3,01 (-0,08 %)
     
  • Dow Jones

    33 309,51
    +535,11 (+1,63 %)
     
  • EUR/USD

    1,0334
    +0,0032 (+0,31 %)
     
  • Gold future

    1 806,20
    -7,50 (-0,41 %)
     
  • BTC-EUR

    23 697,23
    +1 203,34 (+5,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    576,61
    +45,39 (+8,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    92,68
    +0,75 (+0,82 %)
     
  • DAX

    13 697,59
    -3,34 (-0,02 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,06
    -21,05 (-0,28 %)
     
  • Nasdaq

    12 854,80
    +360,88 (+2,89 %)
     
  • S&P 500

    4 210,24
    +87,77 (+2,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • HANG SENG

    20 082,43
    +471,59 (+2,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,2198
    -0,0020 (-0,17 %)
     

Comment le S-300 protège les troupes russes des missiles ukrainiens

Depuis plusieurs semaines la Russie mène une guerre d’attrition en Ukraine. Même si la ligne de front ne bouge plus, les forces de Moscou semblent s’installer durablement sur le sol ukrainien, notamment grâce à la protection offerte par la technologie S-300. Derrière cette désignation technique se cache un système de défense aérienne destiné à protéger des sites stratégiques ou des soldats contre des bombardements, portés au moyen d'avions de combat, de missiles de croisière ou encore de drones. Ce dispositif est prévu pour un fonctionnement complètement automatisé.

Le système S-300 utilisé par les troupes russes en Ukraine comprend un camion possédant un ou plusieurs radars capables de détecter des missiles ou des aéronefs ennemis à plus de 300 kilomètres à la ronde. Si un engin hostile est décelé par cette technologie, les données sont envoyées aux véhicules capables de tirer les missiles d’interception. Le S-300 peut verrouiller jusqu’à 24 cibles en même temps. En outre, les engins tirés par ce système anti-aérien peuvent toucher des appareils ennemis volant à seulement 10 mètres du sol mais aussi ceux volant à plus 30.000 mètres d’altitude.

De plus, ces missiles peuvent intercepter des cibles allant à une vitesse de 4.800 mètres par seconde. Un véritable un record par rapport à son rival américain le THAAD, qui peut atteindre une cible ayant une célérité de 2.800 mètres par seconde.

Plus précisément, une brigade S-300 comprend plusieurs bataillons. Chaque bataillon supervise (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : le masque sera toujours obligatoire dans ces hôpitaux la semaine prochaine
Deux antiépileptiques s’ajoutent à la liste des médicaments non substituables par un générique
Mega Millions : la cagnotte du loto américain dépasse le milliard de dollars
Affaire McKinsey : comment le gouvernement veut encadrer les cabinets de conseil
Covid-19 : le Paxlovid bientôt délivré en pharmacie sans passer chez le médecin ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles