La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 064,25
    +271,58 (+0,78 %)
     
  • Nasdaq

    14 895,12
    +114,58 (+0,78 %)
     
  • Nikkei 225

    27 728,12
    +144,04 (+0,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,1837
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    26 204,69
    -221,86 (-0,84 %)
     
  • BTC-EUR

    34 491,60
    +517,11 (+1,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 005,54
    +29,64 (+3,04 %)
     
  • S&P 500

    4 429,10
    +26,44 (+0,60 %)
     

Une série Netflix va raconter la vie de Bernard Tapie, avec Laurent Lafitte

·1 min de lecture

Bernard Tapie va avoir sa série. Netflix a annoncé en exclusivité au magazine Première qu'une série originale sur la vie de l'homme d'affaires était en préparation. Elle s'intitulera Wonderman et couvrira une vingtaine d'années de la vie de l'ancien patron de l'OM, dont ses débuts dans la vie professionnelle dans les années 1960. "De chanteur à businessman, de ministre à prisonnier, Bernard Tapie a tout connu. À travers ses réussites comme ses échecs, Wonderman retrace le destin romanesque d’une personnalité publique hors du commun", précise le synopsis officiel de la future série.

Aux commandes de cette production : Tristan Séguéla et Olivier Demangel avec pour producteur Bruno Nahon. La série se composera de six épisodes de 45 minutes, tout en laissant la possibilité à d'autres saisons. Pour camper Bernard Tapie à l'écran : Laurent Lafitte semblait le choix idéal pour le réalisateur Tristan Séguéla. "La série est née dans la loge de ce film (16 ans ou presque) que je tournais avec Laurent. On se disait tous les deux qu'il ressemblait incroyablement à Bernard Tapie. On s'est fait la réflexion à peu près au même moment. Je lui ai dit à ce moment-là que je voulais travailler sur un projet de fiction consacré au mythe Bernard Tapie. Et il se trouve que lui aussi, c'était un truc qu'il rêvait de faire ! Alors on s'est tapé dans la main", raconte à Première le réalisateur.

>> A lire aussi - L’hôtel particulier de Bernard Tapie dans le viseur de François Pinault

En revanche, Olivier (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Aéroports de Paris (ADP) : face au projet de baisse des salaires, des centaines de manifestants en colère
Production de drones à hydrogène : Drone Volt s'associe avec ROTH2
Réalité augmentée : un nouveau monde d'applications est en train de s'ouvrir, selon le patron de Facebook
Alstom décroche "le plus gros contrat ferroviaire de l'histoire du Danemark", victoire face à Siemens
Boeing 737 Max : les autorités américaines réclament de nouvelles inspections

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles