Publicité

Sénatoriales: la secrétaire d'Etat Sonia Backès battue en Nouvelle-Calédonie

La secrétaire d'Etat à la Citoyenneté Sonia Backès, candidate aux élections sénatoriales en Nouvelle-Calédonie, a été battue au second tour par l'indépendantiste Robert Xowie.

Thomas SAMSON © 2019 AFP

Défaite pour un membre du gouvernement. Sonia Backès, secrétaire d'Etat à la Citoyenneté a été battue par l'indépendantiste kanak Robert Xowie, aux élections sénatoriales en Nouvelle-Calédonie.

Troisième au premier tour lors duquel le candidat dissident Les Républicains Georges Naturel a été élu, Sonia Backès (Renaissance) n'est pas parvenue à faire le plein de grands électeurs au second tour, s'inclinant face au candidat du Front de libération kanak (FLNKS), qui fait son entrée au Sénat.

C'est un premier revers pour le parti présidentiel dans ces élections sénatoriales, alors que Mme Backès était la seule représentante du gouvernement à candidater lors de ce scrutin.

170 sièges à pourvoir sur 348

La présidente de la province Sud de Nouvelle-Calédonie, qui briguait un premier mandat, essuie un sérieux échec avec cette arrivée des indépendantistes au Sénat, quelques jours après une réunion à l'Elysée entre loyalistes et indépendantistes avec l'espoir de trouver un accord sur le statut de l'archipel d'ici la fin de l'année en vue d'une révision constitutionnelle au début 2024.

PUBLICITÉ

Ce dimanche, 79.000 grands électeurs sont appelés aux urnes pour les élections sénatoriales, un scrutin indirect pour renouveler de moitié un Sénat dominé par la droite et le centre. 170 des 348 sièges de sénateurs sont à pourvoir pour six ans dans une quarantaine de départements, des Landes au Pas-de-Calais en passant par Paris, l'Île-de-France ou Mayotte. Les 178 autres le seront en 2026.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Comment fonctionnent les élections sénatoriales ?