La bourse ferme dans 2 h 58 min
  • CAC 40

    5 797,58
    -0,40 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 702,05
    -3,94 (-0,11 %)
     
  • Dow Jones

    31 961,86
    +424,51 (+1,35 %)
     
  • EUR/USD

    1,2228
    +0,0060 (+0,49 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    -15,80 (-0,88 %)
     
  • BTC-EUR

    42 124,50
    +39,57 (+0,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 028,52
    +33,86 (+3,40 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,27
    +0,05 (+0,08 %)
     
  • DAX

    13 947,27
    -28,73 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    6 675,18
    +16,21 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    13 597,97
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    3 925,43
    +44,06 (+1,14 %)
     
  • Nikkei 225

    30 168,27
    +496,57 (+1,67 %)
     
  • HANG SENG

    30 074,17
    +355,93 (+1,20 %)
     
  • GBP/USD

    1,4137
    -0,0004 (-0,03 %)
     

Le sénateur du Texas Ted Cruz s'excuse d'être parti à Cancun en pleine tempête

·2 min de lecture

Le sénateur républicain Ted Cruz du Texas est rentré de Cancun jeudi soir et a trouvé devant chez lui des manifestants qui exigeaient sa démission après avoir fait le voyage, alors que des millions de personnes dans l'État doivent faire face à des conditions climatiques hivernales difficiles. S'adressant aux journalistes devant sa maison, Ted Cruz a exprimé ses regrets pour son voyage, alors que l'on pouvait entendre les manifestants chanter en arrière-plan.

"C'était évidemment une erreur et, avec le recul, je ne l'aurais pas fait", a déclaré M. Cruz, précisant qu'il n'avait pas l'intention d'atténuer "les souffrances et les difficultés que d'autres Texans ont connues". La décision de Cruz de s'envoler pour Cancun alors que des millions d'habitants du Texas luttaient contre des tempêtes hivernales inhabituelles, des pannes de courant et des pénuries d'eau potable, a été rapidement critiquée. Il a quitté le pays mercredi soir et il est revenu le lendemain, au milieu d'une indignation croissante.

Le sénateur a également réitéré qu'il essayait d'être un bon père en sortant ses deux filles du froid, et a déclaré qu'il avait prévu de travailler à distance pendant le voyage. "Dès le moment où je me suis assis dans l'avion, j'ai commencé à remettre en question cette décision", a déclaré M. Cruz aux journalistes. Il a ajouté que l'indignation suscitée par le voyage avait rendu la décision de rentrer à la maison plus impérieuse.

Il a également appelé à un "examen à plus long terme" de ce qui s'est passé au Texas. "Notre priorité devrait être de régler ce problème et de nous assurer qu'il ne se reproduira plus, et je ne voulais pas que les cris et les hurlements à propos de ce voyage ne détournent ne serait-ce qu'un instant l'attention des vrais problèmes auxquels je pense que les Texans tiennent", a déclaré M. Cruz, alors que les manifestants devant sa maison portaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire "DÉMISSION" et scandaient "Ted Cruz doit partir".

Version originale (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les extrémistes auraient plus de mal à effectuer des tâches mentales complexes, selon une étude
La commanditaire des banderoles aériennes anti-Trump en Floride voulait stopper un 'dictateur '
Donald Trump serait fou de rage contre ses avocats après le premier jour de son procès en destitution
Une enquête pour décider si Trump peut toujours vivre à Mar-a-Lago est bien en cours
Les principaux avocats de Trump jettent l'éponge à une semaine de son procès en destitution