Publicité
Marchés français ouverture 7 h 1 min
  • Dow Jones

    39 872,99
    +66,22 (+0,17 %)
     
  • Nasdaq

    16 832,62
    +37,75 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    38 946,93
    -122,75 (-0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,0858
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    19 220,62
    -415,60 (-2,12 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 635,18
    -1 115,31 (-1,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 528,21
    +39,67 (+2,66 %)
     
  • S&P 500

    5 321,41
    +13,28 (+0,25 %)
     

Séisme de magnitude 7,1 à l'est de la Nouvelle-Calédonie, menace de tsunami écartée

AFP

Un séisme de magnitude 7,1 s'est produit ce samedi dans l'océan Pacifique à l'est de la Nouvelle-Calédonie, a annoncé l'Institut d'études géologiques des Etats-Unis (USGS), un jour après qu'un important tremblement de terre a frappé la même région. L'épicentre a été détecté à une profondeur de 35 km et à environ 300 km à l'est des côtes calédoniennes, selon la même source.

"(Les secousses) ont duré peut-être deux secondes, (elles n'étaient) pas trop grosses", a déclaré Nancy Jack, gérante de l'hôtel Friendly Beach Bungalows, situé en bord de mer sur l'île de Kana, au Vanuatu.

Aucune vague importante n'a été observée, a-t-elle ajouté. Une réplique de magnitude 6,5 a frappé la même région quelques minutes après la première secousse, qui s'est produite à 12H51 locale.

Pas de déplacement de population

Après avoir émis une alerte pour les côtes situées à moins de 300 kilomètres de l'épicentre, le Centre d'alerte aux tsunamis du Pacifique (PTWC) a indiqué dans sa dernière mise à jour qu'il n'y avait "plus de risque de tsunami" lié à ce séisme.

PUBLICITÉ

La sécurité civile de Nouvelle-Calédonie avait pour sa part annoncé dans un communiqué qu'"aucun risque de tsunami n'est avéré" pour l'archipel et qu'"aucune action de la population n'est requise".

Ce vendredi, un séisme de magnitude 7,7 dans la même région a poussé les habitants vivant le long des littoraux à se précipiter vers des lieux plus en altitude sur plusieurs îles du Pacifique, par peur de vagues géantes. L'alerte au tsunami avait été levée quelques heures plus tard.

Article original publié sur BFMTV.com