La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 137,31
    +316,01 (+0,93 %)
     
  • Nasdaq

    13 950,22
    +163,95 (+1,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 508,55
    -591,83 (-2,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,2038
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    28 621,92
    -513,81 (-1,76 %)
     
  • BTC-EUR

    45 700,42
    -1 554,92 (-3,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 268,00
    +5,04 (+0,40 %)
     
  • S&P 500

    4 173,42
    +38,48 (+0,93 %)
     

Ségolène Royal candidate aux sénatoriales

Clarisse Martin
·1 min de lecture
Portée par Ségolène Royal, la programmation pluriannuelle de l'énergie applicable en Guyane est parue du Journal officiel. (image d'illustration)  - Stéphane de Sakutin - AFP
Portée par Ségolène Royal, la programmation pluriannuelle de l'énergie applicable en Guyane est parue du Journal officiel. (image d'illustration) - Stéphane de Sakutin - AFP

Plus de dix ans après avoir été finaliste de la présidentielle de 2007, Ségolène Royal voudrait se faire élire au Sénat, rapportent Libération et Le Figaro. L'ancienne socialiste, soutien fervent d'Emmanuel Macron avant d'en devenir l'une des contemptrices, nourrit toujours des ambitions élyséennes. Au Sénat, elle vise une circonscription représentant des Français établis hors de France.

La Chambre haute, qui est renouvelée par moitié tous les trois ans au suffrage universel indirect, a déjà été partiellement renouvelée en septembre dernier, mais l'élection de six sénateurs des Français de l'étranger a été reportée à septembre 2021.

"J’y pensais mais en septembre dernier, les élections ont été reportées d’un an. J’avais été sollicitée par beaucoup de Français de l’étranger. Ça me plaisait", a déclaré Ségolène Royal à Libération.

Si elle indique au quotidien avoir prévenu le Premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure, Ségolène Royal dit toutefois ne pas briguer l'investiture de son ancien parti, tout en précisant qu'elle siégerait comme "apparentée au groupe PS" si d'aventure elle était élue au palais du Luxembourg.

Article original publié sur BFMTV.com