Publicité
La bourse ferme dans 5 h 35 min
  • CAC 40

    7 937,36
    +25,76 (+0,33 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 860,21
    +4,85 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,11
    +456,87 (+1,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0827
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • Gold future

    2 030,90
    +0,20 (+0,01 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 252,37
    -482,84 (-1,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,67
    -0,94 (-1,20 %)
     
  • DAX

    17 362,16
    -8,29 (-0,05 %)
     
  • FTSE 100

    7 679,08
    -5,41 (-0,07 %)
     
  • Nasdaq

    16 041,62
    +460,72 (+2,96 %)
     
  • S&P 500

    5 087,03
    +105,23 (+2,11 %)
     
  • Nikkei 225

    39 098,68
    +836,48 (+2,19 %)
     
  • HANG SENG

    16 725,86
    -17,09 (-0,10 %)
     
  • GBP/USD

    1,2674
    +0,0016 (+0,12 %)
     

Piratage de 33 millions de numéros de sécurité sociale : que faire si votre compte a été piraté ?

Piratage de 33 millions de numéros de sécurité sociale : que faire si votre compte a été piraté ?

Comme nous vous l'indiquions hier, les cyberattaques menées contre les entreprises Viamedis et Almerys ont entraîné le vol de données personnelles de près de 33 millions de Français. Un piratage sans précédent qui soulève des questions quant à la bonne utilisation des numéros de Sécurité sociale, des informations d'état civil, de la date de naissance, et bien plus encore. Face aux inquiétudes suscitées par cette cyberattaque, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a prodigué quelques conseils pour éviter les arnaques et autres escroqueries, rapporte BFMTV ce mercredi.

La Cnil conseille notamment «d’être prudent sur les sollicitations» reçues, en particulier si «elles concernent des remboursements de frais de santé». La Commission recommande aussi, de «vérifier périodiquement les activités et mouvements sur vos différents comptes». En effet, le risque d'hameçonnage est bien réel, avec de faux mails ou SMS usurpant l'identité de services tels que l'Assurance Maladie. Ces tentatives frauduleuses invitent les victimes à se rendre sur des sites malveillants où elles sont incitées à divulguer leurs coordonnées bancaires. L'ampleur des données personnelles en possession des pirates informatiques rend cette méthode particulièrement redoutable. Les informations compromises peuvent être utilisées pour crédibiliser les messages envoyés aux internautes, augmentant ainsi les chances de succès pour les malfaiteurs.

Pour le moment, la Cnil indique qu'elle «n’est pas (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Affaire des assistants d'eurodéputés Modem : le parquet va faire appel de la relaxe de François Bayrou
La grippe sévit plus que le Covid-19, notre carte de France par département
JO de Paris 2024 : de nouveaux billets mis en vente, y en aura-t-il pour tout le monde ?
Remaniement, nomination de Gabriel Attal… François Bayrou dénonce une «démarche d'humiliation»
«Le vrai défi est de trouver un nom qui dure», Nina Derai, présidente de Nomen