La bourse ferme dans 1 h 20 min
  • CAC 40

    6 215,41
    +50,30 (+0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 974,54
    +34,08 (+0,86 %)
     
  • Dow Jones

    33 957,97
    +136,67 (+0,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,2011
    -0,0030 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 798,00
    +19,60 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    46 250,07
    -721,32 (-1,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 277,14
    +14,18 (+1,12 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,77
    -0,90 (-1,44 %)
     
  • DAX

    15 172,28
    +42,77 (+0,28 %)
     
  • FTSE 100

    6 898,75
    +38,88 (+0,57 %)
     
  • Nasdaq

    13 793,90
    +7,64 (+0,06 %)
     
  • S&P 500

    4 144,62
    +9,68 (+0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    28 508,55
    -591,83 (-2,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 621,92
    -513,81 (-1,76 %)
     
  • GBP/USD

    1,3910
    -0,0027 (-0,20 %)
     

La sécurité des résidences des joueurs du PSG renforcée après deux violents home-jacking

·1 min de lecture

Grosse frayeur pour les familles d'Angel Di Maria et Marquinhos. Dimanche 14 mars, alors que le PSG affrontait Nantes au Parc des Princes, les domiciles des deux joueurs ont été visités alors que leurs familles respectives se trouvaient à l'intérieur. Selon RMC Sport, les cambrioleurs se sont introduits chez Di Maria en passant par la salle de sport, située en sous-sol, avant de prendre un ascenseur jusqu'au deuxième étage de l'hôtel particulier. La femme et les deux filles du joueur argentin se trouvaient alors au rez-de-chaussée.

Si la famille ne semble rien avoir entendu, elle est néanmoins choquée. Les cambrioleurs quant à eux ont réussi à mettre la main sur le coffre-fort, dans lequel se trouvaient des montres et des bijoux, pour un montant total estimé à au moins 500.000 euros, selon une source policière.

>> A lire aussi - Cambriolage de grande ampleur chez une star du PSG

Si les proches de Di Maria ne se sont aperçus de rien, la situation a été beaucoup plus tendue chez les parents de Marquinhos. Le père du joueur aurait été "frappé" et "bousculé" par les cambrioleurs, selon plusieurs sources proches de l'enquête à BFMTV. Les deux sœurs du capitaine du PSG ainsi que son papa auraient également été enfermés dans une chambre entre 30 et 40 minutes, le temps pour les voleurs de s'emparer de 2.000 euros en liquide et de trois sacs dont le contenu n'a pour l'heure pas été évalué.

Même si les deux logements se situent dans le même secteur, il s'agirait de deux équipes différentes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Free (Iliad) recrute des abonnés fixe à tour de bras en France, carton en Italie
Decathlon résiste à la crise du Covid-19
Comment la Bourse va-t-elle réagir aux taux d’intérêt, après la Fed ?
Danone va-t-il sabrer dans l’emploi, après l’éviction d'Emmanuel Faber ?
Dette : la France va à nouveau émettre des obligations “vertes”