La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 965,88
    -57,92 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 136,91
    -48,06 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    34 725,47
    +564,69 (+1,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1152
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 792,30
    -2,70 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    33 851,90
    +310,34 (+0,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    863,83
    +21,37 (+2,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,29
    +0,68 (+0,79 %)
     
  • DAX

    15 318,95
    -205,32 (-1,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 466,07
    -88,24 (-1,17 %)
     
  • Nasdaq

    13 770,57
    +417,79 (+3,13 %)
     
  • S&P 500

    4 431,85
    +105,34 (+2,43 %)
     
  • Nikkei 225

    26 717,34
    +547,04 (+2,09 %)
     
  • HANG SENG

    23 550,08
    -256,92 (-1,08 %)
     
  • GBP/USD

    1,3401
    +0,0019 (+0,14 %)
     

Sécurité: les principales annonces d'Emmanuel Macron

·2 min de lecture

En déplacement à Nice aujourd'hui, le Président de la République a détaillé son plan qui prévoit un budget accru de 15 milliards d'euros sur cinq ans.

Doublement du nombre de gendarmes et de policiers sur le terrain d'ici 2030, budget accru de 15 milliards d'euros sur cinq ans, généralisation des amendes forfaitaires: voici les principales annonces d'Emmanuel Macron lundi à Nice en matière de sécurité.

Doublement des effectifs sur le terrain d'ici 2030

Pour y parvenir, le président table sur la suppression de tâches annexes ainsi que sur des réorganisations. La loi d'orientation et de programmation du ministère de l'Intérieur (Lopmi), qui sera présentée en mars en Conseil des ministres, devra mettre "un terme aux tâches indues", comme la garde des bâtiments publics, le transfert des détenus, la police des audiences, etc. Au total, cela devrait permettre de dégager "3.500 policiers et gendarmes" pour les mettre sur la voie publique.

Il prévoit une accélération du désengagement des policiers et gendarmes des tâches administratives. "Il n'y aura plus, a-t-il dit, à compter de 2023 un seul de ces personnels actifs dans les fonctions de contrôle administratif à nos frontières ou de gestion des centres de rétention administrative (CRA)". "Cela nous permettra de remettre pas moins de 3.000 agents sur la voie publique". Mais ce doublement des effectifs n'a pas été chiffré.

Budget de 15 milliards d'euros en plus sur cinq ans

Le budget de la sécurité sera accru de 15 milliards d'euros sur cinq ans, soit une hausse de 25% par rapport au budget actuel, dans le cadre du projet de la Lopmi. Concrètement, le budget du ministère serait augmenté d'un milliard la première année, de deux la deuxième et ainsi de suite jusqu'à cinq milliards de plus la cinquième année, de sorte que le total atteindrait 15 milliards à la fin de la Lopmi.

Un milliard d'euros d'investissement sera consacré à la création d'un site unique de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), avec un emménagement des personnels en 2028

Les amendes forfaitaires délictuelles (AFD) seront généralisées pour les délits [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles