Publicité
La bourse ferme dans 6 h 50 min
  • CAC 40

    7 953,78
    +18,75 (+0,24 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 967,56
    +4,36 (+0,09 %)
     
  • Dow Jones

    38 441,54
    -411,32 (-1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,0814
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • Gold future

    2 354,80
    -9,30 (-0,39 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 378,87
    -310,41 (-0,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 439,90
    -15,97 (-1,10 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,98
    -0,25 (-0,32 %)
     
  • DAX

    18 490,69
    +17,40 (+0,09 %)
     
  • FTSE 100

    8 193,75
    +10,68 (+0,13 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,58
    -99,30 (-0,58 %)
     
  • S&P 500

    5 266,95
    -39,09 (-0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    38 054,13
    -502,74 (-1,30 %)
     
  • HANG SENG

    18 230,19
    -246,82 (-1,34 %)
     
  • GBP/USD

    1,2704
    +0,0000 (+0,00 %)
     

Sécheresse : à Chambéry et à Ille-sur-Têt, les piscines municipales seront fermées cet été

Les piscines municipales de Chambéry et Ille-sur-Têt seront fermées cette été à cause de la sécheresse (image d’illustration)
Les piscines municipales de Chambéry et Ille-sur-Têt seront fermées cette été à cause de la sécheresse (image d’illustration)

SÉCHERESSE - La décision est radicale. Face à la sécheresse, plusieurs mairies ont annoncé leur intention de ne pas ouvrir leur piscine publique pendant l’été. C’est notamment le cas des communes de Chambéry et d’Ille-sur-Têt, rapportent France bleu et L’Indépendant.

« Il y a des décisions difficiles mais malheureusement, parfois, il faut les prendre », a justifié auprès de L’Indépendant le maire d’Ille-sur-Têt, William Burghoffer, ce jeudi 25 mai. Il faut dire que la ville est située dans les Pyrénées-Orientales, un des départements du sud de la France placé en état de « crise sécheresse ».

Située en extérieur, la piscine municipale est habituellement ouverte entre mi-juin et mi-septembre et la fermer permettrait d’économiser 5 000 m3 d’eau. « Aujourd’hui c’est tendu, comme pour d’autres communes. Mais si chacun fait des efforts, il ne devrait pas y avoir péril en la demeure », a ajouté l’édile.

PUBLICITÉ

Un effort que doivent aussi faire les particuliers, puisque le ministre de la Transition écologique Christophe Béchu a annoncé fin avril l’interdiction de la vente de piscine hors-sol dans les Pyrénées-Orientales. Dans ce département, comme dans le Var, le Loiret, le Gard et les Bouches-du-Rhône, il est également défendu de remplir ou de remettre à niveau les piscines, avec des amendes pouvant atteindre 1 500 euros pour les particuliers.

Des milliers de mètres cubes économisés

À plusieurs centaines de kilomètres de là, la Savoie est pour sa part placée en « vigilance sécheresse » au moins jusqu’au 31 mai. L’agglomération de Chambéry a donc décidé d’allonger la période de fermeture de sa piscine couverte pour économiser de l’eau. Elle s’étalera cette fois les deux mois d’été (juillet-août), contre cinq semaines en 2022, et permettra de sauver 4 500 m3 d’eau.

« Pour chaque baigneur, on doit recycler l’eau à hauteur de 30 à 50 litres d’eau/jour, on a aussi des phénomènes d’évaporation, qui nous contraignent de remplir à nouveau le bassin pour pouvoir laisser la piscine à niveau, donc tout ceci, cumulé, fait 1 650 mètres cubes sur trois semaines », a expliqué à France bleu Alexandre Gennarro, vice-président à l’agglomération chargé des grands équipements.

La décision a été d’autant plus facile à prendre que la fréquentation des bassins n’était pas au beau fixe l’année dernière, entre 170 et 300 personnes par jour précise France bleu. « L’agglomération a fait le choix de faire ces économies, qui sont des économies naturelles : aujourd’hui on ne peut pas garder un équipement ouvert pour si peu de personnes », a ajouté Alexandre Gennarro.

L’autre piscine de Chambéry, la piscine aqualudique du stade, restera de son côté ouverte pendant toute la saison estivale.

À voir également sur Le HuffPost :

Moins de vaches pour le climat, ce rapport fait polémique au sein de la profession

Réchauffement climatique : pour s’y préparer, l’exécutif consulte les Français