La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 306,02
    +393,46 (+1,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1612
    +0,0011 (+0,09 %)
     
  • Gold future

    1 768,60
    -29,30 (-1,63 %)
     
  • BTC-EUR

    52 838,40
    +2 760,72 (+5,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 445,25
    +38,52 (+2,74 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    +0,87 (+1,07 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 892,17
    +68,74 (+0,46 %)
     
  • S&P 500

    4 470,61
    +32,35 (+0,73 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3744
    +0,0067 (+0,49 %)
     

Les rythmes cardiaques se synchronisent lorsqu'on écoute attentivement une histoire

·2 min de lecture

Lorsqu’on écoute une histoire, même individuellement, nos rythmes cardiaques se synchronisent : ils fluctuent de manières similaires aux mêmes endroits du récit. Il s’agit là d’une piste à explorer pour évaluer l’état de conscience de certains patients dans le coma ou en état végétatif.

Les êtres humains sont des créatures sociales : nous interagissons quotidiennement les uns avec les autres, et partageons de nombreuses expériences de vie à plusieurs. Lorsque nous vivons la même chose au même moment, par exemple si nous regardons un film ou assistons à un concert, il arrive souvent que certaines de nos fonctions corporelles - comme la respiration ou le rythme cardiaque - se synchronisent.

Ces situations partent du postulat que les individus concernés sont présents, physiquement, au même endroit et au même moment. Grâce à une série de quatre expériences, une équipe scientifique a observé que cette synchronisation va plus loin et s’applique également dans un contexte différent… Les résultats de leur étude, publiés dans la revue , montrent que les individus qui écoutent une histoire, même chacun de leur côté, présentent les mêmes fluctuations cardiaques : l’attention portée à la narration synchronise les battements de leur cœur.

En exposant les participants aux mêmes stimuli narratifs, en l'occurrence une version audio du livre "Vingt mille lieues sous les mers" de Jules Verne, les scientifiques ont constaté que non seulement les rythmes cardiaques enregistrés par leurs électrocardiogrammes variaient selon ce qu’il se passait dans l’histoire, mais aussi et surtout qu’ils présentaient des fluctuations similaires : les rythmes cardiaques de la majorité des participants accéléraient et ralentissaient au niveau des mêmes passages narratifs !

L’attention portée à l’histoire joue un rôle clé

D’autres expériences ont permis aux scientifiques de montrer que c’est l’attention portée au stimulus narratif qui module cette synchronisation du rythme cardiaque : elle n’avait pas lieu ou du moins était beaucoup plus faible lorsque les participants étaient concentrés sur autre chose que l’histoire qu’ils écoutaient, par exemple s’ils devaient compter à rebours en même temps. Jacobo Diego Sitt, l’un des auteurs de l’étude, explique que “ce qui est important, c’est q[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles