Marchés français ouverture 8 h 3 min
  • Dow Jones

    30 946,99
    -491,27 (-1,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 181,54
    -343,01 (-2,98 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,17 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0529
    -0,0058 (-0,5475 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,47 (+0,85 %)
     
  • BTC-EUR

    19 305,30
    -630,79 (-3,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    441,05
    -9,01 (-2,00 %)
     
  • S&P 500

    3 821,55
    -78,56 (-2,01 %)
     

Ryanair réduit sa perte annuelle et se veut optimiste pour cet été

La compagnie aérienne irlandaise Ryanair a fortement réduit sa perte nette lors de son exercice 2021/22, grâce au redémarrage du trafic avec la levée des restrictions sanitaires, et espère revenir aux bénéfices lors de l'exercice en cours. La perte nette est ressortie à 355 millions d'euros pour l'exercice clôturé fin mars, contre 1 milliard d'euros lors de l'exercice précédent, a annoncé la compagnie lundi dans un communiqué.

Le chiffre d'affaires a quasiment triplé, à 4,8 milliards d'euros, avec une forte augmentation du nombre de passagers transportés. Après 27,5 millions de passagers transportés sur ses lignes en 2020/21, au plus fort de la pandémie de Covid-19, Ryanair a transporté quelque 97 millions de passagers en 2021/22, ce qui est encore très en deçà des 149 millions d'avant la pandémie. Pour l'exercice 2022/2023, Ryanair anticipe de monter à 165 millions de passagers.

Le transporteur aérien "low cost" souligne que "l'effet nuisible du variant Omicron et l'invasion de l'Ukraine par la Russie en février" ont pour conséquence des prix encore faibles. Compte tenu de la demande qui s'annonce, Ryanair se dit toutefois raisonnablement optimiste et estime que les tarifs pour cet été "seront un peu supérieurs à ceux de la saison estivale 2019", avant la pandémie.

En pleine flambée des cours du pétrole et du carburant, la compagnie dit avoir couvert 80% de ses achats de kérosène pour l'exercice qui démarre, mais les 20% non couverts "entraîneront des augmentations de coûts non (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'Arabie saoudite veut doper sa production de pétrole
Les taxis niçois menacent de bloquer le Grand Prix de Monaco pour se faire entendre
McDonald's décide de se retirer complètement de Russie
Casino confirme la mise en vente de GreenYellow, sa filiale énergie
Télétravail : plutôt démissionner que retourner au travail pour certains employés chez Apple

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles