Marchés français ouverture 6 h 26 min
  • Dow Jones

    29 260,81
    -329,60 (-1,11 %)
     
  • Nasdaq

    10 802,92
    -65,00 (-0,60 %)
     
  • Nikkei 225

    26 655,86
    +224,31 (+0,85 %)
     
  • EUR/USD

    0,9637
    +0,0025 (+0,26 %)
     
  • HANG SENG

    17 855,14
    -78,13 (-0,44 %)
     
  • BTC-EUR

    20 028,52
    +304,54 (+1,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,43
    +10,33 (+2,39 %)
     
  • S&P 500

    3 655,04
    -38,19 (-1,03 %)
     

Ryanair : le PDG Michael O’Leary pourrait rester en poste jusqu'en 2028

Pixabay

Les tractations sont toujours en cours, mais sur la bonne voie. D'après l'Irish Examiner, Michael O'Leary négocierait un nouveau contrat qui le maintiendrait à la tête de Ryanair jusqu'à fin 2028. En marge d'une assemblée des actionnaires, le PDG de la compagnie aérienne a révélé à des journalistes qu'on lui avait proposé de rester en poste jusqu'à cette date alors que son contrat expire fin juillet 2024. Une demande que Michael O'Leary aurait acceptée. Les termes et conditions de son nouveau contrat devraient être conclus dans les prochains mois.

Pour le convaincre, le conseil d'administration aurait promis de ne pas revenir sur les incitations en actions promises, malgré la crise du Covid-19. Le dernier contrat de Michael O'Leary avait suscité la controverse. Il prévoyait 10 millions d'options d'achat d'actions si le bénéfice annuel après impôt de Ryanair dépassait 2 milliards d'euros jusqu'en 2024 et/ou si les actions de la compagnie aérienne dépassaient 21 euros entre avril 2021 et mars 2024.

Des objectifs qui ne seront pas réalisés cette année selon Michael O'Leary à cause des conséquences de la pandémie de Covid et la guerre en Ukraine. Si la reprise semble réelle, elle reste néanmoins encore "fragile". "Nous pensons être sur la bonne voie pour une forte reprise du trafic et de la rentabilité au premier semestre qui s'achèvera fin septembre", a-t-il déclaré.

D'après le rapport annuel qu'a pu consulter l'Irish Examiner, le PDG de la compagnie low-cost aurait empoché 975.000 (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

SpaceX : Elon Musk veut proposer les services de Starlink en Iran
CAC 40 : la Bourse rebondit après Wall Street, le taux de la Fed en ligne de mire
Voyages en avion : le patron des Aéroports de Paris invite à être "plus raisonnables"
La Française des Jeux sur le point de débarquer dans les paris hippiques en ligne
La livre Sterling (GBP) plonge, la Banque d'Angleterre attendue au tournant : le conseil Bourse