La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 342,97
    -580,91 (-3,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

Ryanair annonce une mauvaise nouvelle pour cet été

Attention si vous n'avez pas encore réservé vos billets pour cet été, et si vous comptiez sur les offres avantageuses des compagnies low cost. Interrogé par la BBC, le patron de Ryanair annonce une mauvaise nouvelle : les billets vont être (beaucoup) plus chers que prévu. Michael O'Leary dit s'attendre à une "hausse élevée" bien que les tarifs les plus bas de la compagnie permettent aujourd'hui au groupe de se relever de la pandémie de Covid-19 qui l'a fortement touchée. Ces deux facteurs devraient d'ailleurs permettre à Ryanair de retrouver une "rentabilité correcte" cette année.

Pourquoi de telles hausses cet été ? En particulier à cause de la guerre en Ukraine et de la hausse du pétrole. "Si l'on se réfère à la moitié des réservations, nous nous attendons à une hausse importante pour cet été", a ajouté le patron de la compagnie, alors que les tarifs du mois de juin sont inférieurs à ceux précédant la pandémie (2019). En revanche, il a dit espérer une "baisse pour l'hiver prochain", même s'il est "encore trop tôt pour le dire. "Il y a une certaine crainte de récession, et dans une récession, l'opérateur le moins cher, qui au Royaume-Uni et en Europe est Ryanair, devra faire mieux, et fera mieux pour maintenir des prix bas", a assuré le patron irlandais.

Pourtant, pour la compagnie low cost, la courbe des réservations est repartie à la hausse ces dernières semaines. Grâce à la levée des restrictions, Ryanair a déjà fait voyager 97,1 millions de personnes contre seulement 27,5 (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Caisse des dépôts fait l'acquisition d'une part minoritaire d'Euroclear
Thales acquiert deux sociétés pour se renforcer dans la cybersécurité
Ryanair réduit sa perte annuelle et se veut optimiste pour cet été
CAC 40 : la Chine déçoit lourdement, la Russie avertit que l'adhésion de la Finlande à l'Otan est "une erreur"
Télétravail : plutôt démissionner que retourner au travail pour certains employés chez Apple

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles