Marchés français ouverture 5 h 37 min
  • Dow Jones

    35 756,88
    +15,73 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    15 235,71
    +9,01 (+0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,86
    -157,15 (-0,54 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    26 038,27
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    52 387,96
    -2 332,63 (-4,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 473,17
    -31,98 (-2,12 %)
     
  • S&P 500

    4 574,79
    +8,31 (+0,18 %)
     

Ryanair accusée de refuser des passagers remboursés pendant la pandémie

·1 min de lecture

Ryanair a-t-elle blacklisté les passagers qui ont demandé un remboursement pendant la pandémie de Covid-19 ? D'après une enquête du site britannique MoneySavingExpert (MSE), plusieurs dizaines de passagers affirment s'être vus refuser la possibilité de voyager avec la compagnie aérienne irlandaise, car ils avaient demandé à se faire rembourser un vol en pleine crise sanitaire. Pour pouvoir reprendre un avion Ryanair, la compagnie leur aurait demandé de restituer la somme.

Trois voyageurs, qui avaient préféré annuler leurs vols, sur le conseil des autorités britanniques, se sont vus réclamer de 400 à 630 livres (de 471 à 743 euros) par Ryanair pour pouvoir revoler. Ces passagers ont pu réserver les vols sur le site sans aucun problème, mais c'est au moment de l'enregistrement qu'ils ont découvert les exigences du transporteur. "C’est un comportement absolument scandaleux de la part de Ryanair. Les laisser réserver leurs vacances et ne leur annoncer la nouvelle qu’à la dernière minute témoigne d’un manque de considération", dénonce Guy Anker, rédacteur en chef adjoint de MSE.

>> A lire aussi - Les compagnies Ryanair et British Airways pas obligées de rembourser les billets non-utilisés pendant la pandémie

Plusieurs dizaines de témoignages de ce type ont été découverts à travers différents forums par MoneySavingExpert (MSE). Pour se faire rembourser de leurs vols pendant la pandémie, ces voyageurs, contraints de renoncer à leurs voyages en raison des mesures gouvernementales, étaient (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les actions de l’hydrogène cartonnent en Bourse, dopées par France 2030 : le conseil du jour
Or : la banque centrale de Pologne vise un achat colossal en 2022 !
"Malgré la pandémie, les ventes de Puma ont rebondi très haut"
Arctique : l’UE veut interdire l’exploitation de gaz, de pétrole et de charbon !
Nucléaire : EDF fait une offre à la Pologne pour des réacteurs

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles