La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 832,54
    +29,07 (+0,09 %)
     
  • Nasdaq

    12 644,46
    -13,10 (-0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    28 249,24
    +73,37 (+0,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0197
    +0,0009 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    20 045,77
    -156,17 (-0,77 %)
     
  • BTC-EUR

    23 469,79
    +552,86 (+2,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    558,77
    +15,90 (+2,93 %)
     
  • S&P 500

    4 140,06
    -5,13 (-0,12 %)
     

La Russie veut faire taire Google avec une amende record de 361 millions d’euros

Le Roskomnadzor, régulateur russe des communications, a annoncé imposer une amende record contre le géant de la tech pour ne pas avoir supprimé des vidéos jugées illégales par le Kremlin. La Russie cherche à mettre la pression sur le moteur de recherche pour bloquer l’afflux d’informations dans le pays.

Le Kremlin veut en finir avec Google. La Russie a imposé une amende de plus de 361 millions d’euros (21,1 milliards de roubles) au moteur de recherche pour ne pas avoir supprimé des contenus à l’encontre des nouvelles lois du pays. Dans un communiqué de presse diffusé le 18 juillet 2022, le régulateur russe des communications, Roskomnadzor, déclare que YouTube (appartenant à Google) n’a pas suivi les ordres de suppression de vidéos « promouvant l’extrémisme et le terrorisme », ainsi que des informations prétendument fausses sur l’invasion de l’Ukraine.

Le Kremlin harcèle le géant de la tech depuis plusieurs mois. En décembre dernier, la Russie a infligé à Google une amende de près de 100 millions d’euros pour avoir une nouvelle fois omis de retirer des contenus interdits, mais les choses se sont envenimées après la déclaration de guerre à l’Ukraine. À l’instar de nombreuses autres entreprises technologiques, Google a coupé l’accès à divers services pour ses clients russes, interrompant la diffusion de publicités sur le moteur de recherche, démonétisant les chaînes YouTube appartenant à des médias russes soutenus par le Kremlin et interdisant l’accès à ces chaînes.

[Lire la suite]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles