Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 934,17
    +6,74 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 894,86
    +17,09 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,99 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0839
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 091,60
    +36,90 (+1,80 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 689,63
    +665,95 (+1,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,81
    +1,55 (+1,98 %)
     
  • DAX

    17 735,07
    +56,88 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 682,50
    +52,48 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,02 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2655
    +0,0029 (+0,23 %)
     

La Russie utilise ce robot pour transporter ses soldats blessés

Ministère russe de la Défense

Une civière qui vient directement chercher un soldat blessé en première ligne. C’est la nouvelle invention du complexe militaro-industriel russe dont l’image a circulé sur les comptes Telegram de plusieurs fantassins de Moscou qui combattent sur le front d’Avdiïvka, une cité fortifiée proche de la ville de Donetsk. Plus précisément, on peut voir un robot terrestre à chenilles, avec ses deux systèmes de chaîne de chaque côté, qui manœuvre sur une ligne de front boueuse. Le support central du robot, ou «civière»., abrite un soldat blessé dont la jambe gauche est fracturée.

Il n'existe pas de données précises concernant le modèle du robot ou la date exacte de son déploiement. Les ingénieurs russes disposent d'une myriade de prototypes de véhicules robotisés. Il est à noter qu'ils utilisent tous des roues et non des chenilles. À première vue, ce robot ressemble étrangement au modèle estonien THeMIS, tant du point de vue de la forme générale que de l'esthétique. L'année dernière, l'Estonie a fait don d'un tel robot à l'Ukraine. Cela a incité la Russie à offrir une récompense à tout soldat russe qui pourrait capturer un THeMIS intact.

Toutefois, cette ressemblance apparente entre le robot en question et THeMIS se limite au support de chargement central, flanqué de part et d'autre des systèmes de chaîne du robot. En revanche, THeMIS est généralement doté d'un châssis plus haut. D'après la photo, il est évident que THeMIS a une silhouette plus élancée que la variante russe. L'interprétation (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'Europe acte un encadrement historique de l'IA : ce qui va changer
Johnny Hallyday et Nathalie Baye : leur ancienne maison est laissée à l'abandon depuis la vente
Qui est Nadia Calviño nommée à la tête de la Banque européenne d’investissement ?
Covid-19 : quel est ce nouveau variant JN.1, qui risque de gâcher vos fêtes de Noël ?
Assistants du FN au Parlement européen : Marine Le Pen et 26 autres personnes bientôt jugées pour détournement de fonds publics