Marchés français ouverture 8 h 51 min
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0469
    -0,0086 (-0,82 %)
     
  • HANG SENG

    20 644,28
    +41,76 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    27 832,50
    -1 543,83 (-5,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,57
    -20,11 (-3,00 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     

Russie : TotalEnergies n'a "jamais dit" qu'il resterait dans le pays

"Nous n'avons jamais dit que nous resterions en Russie", a insisté jeudi 28 avril le PDG de TotalEnergies Patrick Pouyanné. Il a aussi indiqué que sa société serait capable de trouver des substituts au gaz naturel liquéfié (GNL) venu de Sibérie si elle devait en partir. "Nous n'avons simplement pas dit que nous en partirions, c'est un peu différent", a-t-il déclaré lors d'un échange avec des analystes financiers à l'occasion de la publication des résultats du premier trimestre. Désormais, "notre activité en Russie tourne essentiellement autour du GNL venu de Yamal LNG.

Le volume sur ce contrat est énorme, il représente beaucoup d'argent et nous devons l'honorer tant que les sanctions nous permettent de le faire. Et si ce n'est pas possible, alors nous agirons" en conséquence, a-t-il ajouté. Le groupe a déjà annoncé mercredi qu'il dépréciait ses actifs dans Arctic LNG 2, renonçant à ce projet gazier en construction en raison du durcissement des sanctions de l'UE contre Moscou. "Il est difficile de croire qu'il puisse être construit, du fait des sanctions", a ajouté le PDG jeudi. "Nous regardons étape après étape ce que sont les sanctions, ce qu'elles pourraient être et c'est comme cela que nous avons tiré la conclusion pour Arctic 2 et d'autres actifs", a-t-il expliqué.

Le PDG du géant français a ainsi mentionné l'arrêt de sa production de lubrifiants en Russie "d'ici la fin du mois" et ce, par manque d'additifs, bloqués par les sanctions. "Nous étudions (le cas) d'autres actifs", (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Elon Musk a vendu des millions d'actions Tesla juste après l'accord sur le rachat de Twitter
Dans cette région, la SNCF annonce un retard de 30 minutes... pour tous les trains
La somme affolante à laquelle s’est vendu le plus gros diamant bleu du monde
Porté par le spatial, le chiffre d’affaire de Thales progresse
Meta (Facebook) : un bénéfice net en baisse, mais le pire a été évité

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles