La bourse ferme dans 4 h 56 min
  • CAC 40

    6 621,28
    -9,87 (-0,15 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 115,76
    -6,67 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,1946
    +0,0011 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 782,20
    +5,50 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    28 223,29
    +120,87 (+0,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    804,22
    +17,60 (+2,24 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,97
    -0,33 (-0,45 %)
     
  • DAX

    15 569,56
    -19,67 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 117,47
    +7,50 (+0,11 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 288,22
    +405,76 (+1,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3900
    -0,0021 (-0,15 %)
     

Russie : Roscosmos vend une capsule spatiale Soyouz, une première

·1 min de lecture

Grande première. Dans un contexte difficile, l'agence spatiale russe Roscosmos va mettre en vente pour la première fois une de ses capsules Soyouz. "Le corps du véhicule de descente n°738 de la mission Soyouz MS-08" a été mis en vente par Glavcosmos, filiale chargée de la promotion de l'agence spatiale, dans un communiqué publié dans la nuit de mardi à mercredi. "Le module de descente sera une oeuvre idéale pour toute exposition publique ou privée ayant pour thème l'espace", a poursuivi Glavcosmos, qui ne précise pas combien l'agence compte récolter d'argent ainsi.

"La question du prix de la navette est un secret commercial", a dit à l'AFP le porte-parole de Glavcosmos Evguéni Kolomiev. Cette navette avait emmené le 21 mars 2018 vers la Station spatiale internationale le cosmonaute russe Oleg Artemiev et les astronautes de la Nasa Drew Feustel et Richard Arnold, décollant du cosmodrome russe de Baïkonour au Kazakhstan. Ils étaient revenus sur Terre à bord de la même navette le 4 octobre. L'agence Roscosmos n'a pas souhaité expliquer les raisons de cette mise en vente, une première pour elle.

>> A lire aussi - Un conseiller de l'agence spatiale russe accusé de trahison pour un pays de l'Otan

Le secteur spatial -- qui a annoncé de nombreux projets très ambitieux -- est sous-financé, souffrant à la fois de récentes coupes budgétaires de 150 milliards de roubles (1,6 milliard d'euros) et de la concurrence internationale dans les domaines des vols habités et des lancements de satellites. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Fusion TF1 - M6 : France Télévisions salue "une bonne nouvelle et une saine émulation"
Une nouvelle compagnie aérienne low cost débarque en France
Lactalis annonce une bonne nouvelle pour les éleveurs laitiers
Aéroports de Paris (ADP) : le patron craint pour l'été une "apocalypse de temps d'attente"
SNCF : Eurostar échappe à une faillite imminente

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles