Publicité
Marchés français ouverture 6 h 10 min
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,98 (+0,23 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,04 (+1,14 %)
     
  • Nikkei 225

    40 279,98
    +369,16 (+0,92 %)
     
  • EUR/USD

    1,0844
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    16 585,16
    -4,28 (-0,03 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 677,53
    +1 665,68 (+2,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     

La Russie produit six fois plus de drones pilotables que l'Ukraine

Ministère russe de la Défense

Les drones sont devenus les nouveaux éléments essentiels de la guerre au XXIe siècle. Lors d’un conflit il devient alors évident que le pays qui en produit le plus, possède un avantage indéniable sur son ou ses adversaires. Malheureusement pour l’Ukraine, la Russie produirait six fois plus d’appareils pilotables (souvent en format quadricoptère) par mois qu’elle ne peut en fabriquer. Maxim Sheremet, fondateur de la société Dronespace a détaillé cet amer constat auprès de la version ukrainienne du magazine Forbes.

Selon l’entrepreneur ukrainien, Kiev produit environ 50 000 drones FPV par mois, ce qui est nettement moins que les 300 000 drones que Moscou concevrait tous les mois. Cette évaluation peut-elle être considérée comme crédible ? Rappelons que des sources russes affirment qu'il existe en Russie un projet financé par l'État dans lequel travaillent pour l'instant, 20 entreprises russes. Selon les sources russes, elles produiraient chacune plusieurs milliers de drones par jour, ce qui prouverait bien le nombre annoncé de 300 000 appareils fabriqués par mois. Dans la guerre de propagande entre l'Ukraine et la Russie, c'est l'un des rares cas où les données concordent entre les deux pays.

Cette disparité des capacités de production est attribuée à une grave pénurie d’ingénieurs qualifiés dans ce domaine. Il manquerait plusieurs milliers de personnes compétentes pour fabriquer des drones qu’ils soient pilotables comme les quadricoptères ou bien des engins autonomes plus gros capables (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

LGV : dans les Landes, les habitants vont attaquer la taxe spéciale d’équipement
Le rendement du PEL va augmenter, comment profiter de l’envolée du cours de l’or ? Le Flash éco du jour
JO de Paris 2024 : Valérie Pécresse vous invite à télétravailler au maximum pendant l'événement
La version télé-réalité de «Squid Game» pour gagner 4 millions de dollars crée le malaise
Anne Hidalgo, Clément Beaune, Valérie Pécresse : qui gagnera la guerre des 50km/h sur le périphérique à Paris ?