Marchés français ouverture 6 h 55 min
  • Dow Jones

    34 035,99
    +305,10 (+0,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 038,76
    +180,92 (+1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    29 642,69
    +21,70 (+0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,1976
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    28 793,14
    -107,69 (-0,37 %)
     
  • BTC-EUR

    52 893,55
    -119,33 (-0,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,50
    +17,55 (+1,27 %)
     
  • S&P 500

    4 170,42
    +45,76 (+1,11 %)
     

Russie : l'opposant Alexeï Navalny est arrivé dans la région où il va purger sa peine en colonie pénitentiaire

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Le principal opposant au Kremlin, Alexeï Navalny, est arrivé dans une région située à 200 kilomètres à l'est de Moscou (Russie) pour être ensuite transféré dans une colonie pénitentiaire afin d'y purger sa peine, a annoncé à l'agence Interfax (en russe) la commission publique de surveillance de Moscou (ONK), dimanche 28 février. Alexeï Navalny a d'abord été placé en quarantaine dans un établissement des services pénitentiaires russes de la région de Vladimir, puis il sera transféré vers sa destination où il devrait être détenu durant deux ans et demi.

Il devrait s'agir de la colonie pénitentiaire numéro 2 située dans la petite ville de Pokrov, selon des sources interrogées par les agences Tass et Ria Novosti (en russe). Ces médias précisent que la colonie accueille environ 800 prisonniers et qu'elle est de type "régime normal", c'est-à-dire que les conditions de détention y sont moins sévères que dans d'autres colonies.

Le patron des services pénitentiaires russes, Alexandre Kalachnikov, avait assuré vendredi qu'Alexeï Navalny "a été transféré à l'endroit où il est censé se trouver par décision du tribunal" et qu'il ne pèse sur le principal opposant du pays "aucune menace à sa vie ou sa santé". L'opposant "effectuera sa sentence dans des conditions absolument normales", a-t-il ajouté, assurant qu'Alexeï Navalny, "s'il le souhaite, prendra part à des activités de production". Héritage de l'URSS, la plupart des peines d'emprisonnement en Russie sont effectuées dans des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi