La bourse ferme dans 8 h 11 min
  • CAC 40

    6 517,88
    +45,53 (+0,70 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 757,46
    +32,07 (+0,86 %)
     
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0194
    +0,0006 (+0,06 %)
     
  • Gold future

    1 791,50
    +0,30 (+0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    23 325,24
    +566,06 (+2,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    551,80
    +16,57 (+3,10 %)
     
  • Pétrole WTI

    90,05
    +1,04 (+1,17 %)
     
  • DAX

    13 703,62
    +129,69 (+0,96 %)
     
  • FTSE 100

    7 491,17
    +51,43 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    28 249,24
    +73,37 (+0,26 %)
     
  • HANG SENG

    20 081,87
    -120,07 (-0,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2106
    +0,0036 (+0,30 %)
     

La Russie développe le Zmeevik : un missile anti porte-avions

Le tueur de porte-avions. C’est comme cela que la marine russe surnomme son nouveau projet militaire : un missile balistique à ogives hypersoniques baptisé Zmeevik (Serpentin en français). Selon l’agence Tass, cette arme est en cours de développement depuis un certain temps. Elle est conçue pour frapper de très grandes cibles militaires, principalement des porte-avions. Une autre source a déclaré à Tass, que ce futur engin pourrait entrer en service dans les unités de missiles spécialisées dans la défense des littoraux de la Russie. Selon le site The Drive, cette arme pourrait être également déployée dans des pays alliés de Moscou comme la Syrie et donc menacer les bateaux de l’Otan se trouvant en Méditerranée.

Le Zmeevik est développé par la société NPO Machinostroïenia, qui fait partie d'une autre entreprise russe - Tactical Missiles Plant. Ce sont ces usines qui ont développé et produit avec succès les missiles hypersoniques Zircon et Avangard. Pour l’instant, nulle autre information n’a fuité à propos du stade de développement de cette nouvelle arme. Cet engin ne semble pas avoir été utilisé lors d’un test de vol contre une cible terrestre ou maritime. Cependant un officier du ministère russe de la Défense a confié à Tass que le Zmeevik aurait des caractéristiques similaires au missile balistique chinois DF 26 et aurait une portée de 4.000 kilomètres.

Que les officiers de l’U.S Navy se rassurent, le développement de ce tueur de porte-avions se serait lourdement ralenti depuis (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Economie d'énergie : le gouvernement appelle les Français à des "petits gestes"
Covid-19 : femmes enceintes, comorbidités… les nouvelles règles de la campagne de vaccination
Yvelines : un commerçant de Rungis se fait racketter par un faux gang corse
“Un excédent d’offre de semi-conducteurs permettra d'endiguer l’inflation”
Les grosses dépenses de Valérie Pécresse pour améliorer son image pendant la campagne présidentielle

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles