Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 022,41
    -0,85 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 918,09
    -18,48 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,02 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0661
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    2 406,70
    +8,70 (+0,36 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 846,04
    +1 473,55 (+2,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 391,22
    +78,60 (+5,99 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,24
    +0,51 (+0,62 %)
     
  • DAX

    17 737,36
    -100,04 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 895,85
    +18,80 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,73 (-0,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,2373
    -0,0065 (-0,52 %)
     

Rugby: la France sacrée championne du monde ... militaire

Rugby: la France sacrée championne du monde ... militaire

Deux mois après le doublé des U20, le rugby français s’est encore hissé sur le toit du monde, en attendant que les hommes de Fabien Galthié réalisent peut-être cet exploit dans un peu plus d’un mois au Stade de France, ce qui serait inédit dans l’histoire du XV de France. Les militaires leur ont à leur tour montré la voie à Vannes (Morbihan). La France a dominé (25-22) au bout du suspense les doubles tenants du titre fidjiens, après prolongation, dimanche.

Devant plus de 8.700 spectateurs au stade de la Rabine, les Français ont renversé une situation bien mal embarquée, soutenus par un fervent public breton. Menés de 11 points à la pause, sous les yeux des autres nations engagées dans cette compétition, les militaires français sont revenus grâce à leur solidarité défensive et à la botte de leur ouvreur, Romain Lombard, auteur de la pénalité de la gagne à la sirène dans une ambiance de folie.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

Pour se frayer un chemin jusqu'en finale, les Bleus s'étaient débarassés successivement de l'Australie (31-8), du Japon (59-3), des Pays-Bas (125-3), et des All-Blacks (21-15). Battue par la Grande-Bretagne dans le match pour la troisième place qui se tenait un peu plus tôt dans la journée, la Nouvelle-Zélande a échoué au pied du podium.

Article original publié sur RMC Sport