Marchés français ouverture 2 h 13 min
  • Dow Jones

    33 745,40
    -55,20 (-0,16 %)
     
  • Nasdaq

    13 850,00
    -50,20 (-0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 834,85
    +296,12 (+1,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,1895
    -0,0023 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 727,53
    +274,25 (+0,96 %)
     
  • BTC-EUR

    50 803,64
    -217,39 (-0,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 291,07
    -3,51 (-0,27 %)
     
  • S&P 500

    4 127,99
    -0,81 (-0,02 %)
     

Rugby - Bleus - Un international à 7 comme patient zéro du cluster de l'équipe de France ?

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Selon l'infectiologue Éric Caumes, membre de la commission médicale de la FFR, un international à 7 qui s'entraînait avec les Bleus alors qu'il était en période d'incubation pourrait avoir contaminé le groupe France. Alors que dix-sept cas de Covid ont été détectés au sein du groupe France et que la ministre des Sports a demandé à Bernard Laporte de lui remettre sous 8 jours les résultats d'une enquête interne sur les raisons de cet épisode épidémique, Éric Caumes, infectiologue membre de la commission médicale de la FFR, a indiqué avoir une piste sur l'origine du cluster. Éric Caumes « Malheureusement, il y a un joueur qui s'est glissé entre les gouttes, c'est-à-dire qui avait un test PCR négatif mais qui était dans la période d'incubation » « Les Bleus ont appliqué la procédure exactement comme il fallait mais malheureusement il y a un joueur qui s'est glissé entre les gouttes, c'est-à-dire qui avait un test PCR négatif mais qui était dans la période d'incubation », explique ce vendredi sur le site de France Télévisions Éric Caumes, qui avait par ailleurs prôné un report de France-Écosse dès lundi. Et quand il lui est demandé s'il connaît ce joueur, le professeur répond : « Oui, je le sais. C'est un joueur de rugby à sept et cela s'est passé en fin de semaine dernière lors d'un entraînement. [...] Cela ne relève pas d'une imprudence. Cela relève d'une tentative de concilier les impératifs du sport de haut niveau avec les impératifs du virus et, malheureusement, les choses ne sont pas complètement compatibles parce qu'il est difficile de maintenir les gens 14 jours en quarantaine avant de les faire rentrer dans une bulle qui soit sécurisée. » lire aussi L'enquête interne pose beaucoup de questions Lundi, Serge Simon avait lancé une autre piste. « Le patient zéro, on le connaît : c'est notre préparateur physique, avait-il assuré dans les colonnes de Midi Olympique. Comment a-t-il pu contracter le virus ? Au contact de France 7 ? Scientifiquement, rien ne permet de l'affirmer ou de l'infirmer, on n'a pas d'explication à ce sujet. Notre seule certitude est qu'aucun joueur du quinze n'a été contaminé par un joueur de France 7, puisque les cas positifs de cette semaine sont des transmissions à l'intérieur du groupe quinze de France. »