La bourse ferme dans 4 h 26 min
  • CAC 40

    6 212,87
    -83,82 (-1,33 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,50
    -42,41 (-1,05 %)
     
  • Dow Jones

    34 077,63
    -123,04 (-0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,2054
    +0,0013 (+0,11 %)
     
  • Gold future

    1 771,50
    +0,90 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    46 540,31
    -813,27 (-1,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 267,71
    -31,25 (-2,41 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,72
    +0,34 (+0,54 %)
     
  • DAX

    15 252,02
    -116,37 (-0,76 %)
     
  • FTSE 100

    6 927,91
    -72,17 (-1,03 %)
     
  • Nasdaq

    13 914,77
    -137,58 (-0,98 %)
     
  • S&P 500

    4 163,26
    -22,21 (-0,53 %)
     
  • Nikkei 225

    29 100,38
    -584,99 (-1,97 %)
     
  • HANG SENG

    29 135,73
    +29,58 (+0,10 %)
     
  • GBP/USD

    1,3970
    -0,0014 (-0,10 %)
     

Rugby - ANG - Eddie Jones : « 70 % de l'Angleterre actuelle ira au Mondial 2023 »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le sélectionneur de l'Angleterre, Eddie Jones, a estimé ce dimanche en conférence de presse qu'environ 70 % des joueurs de l'équipe actuelle seront présents au Mondial en France en 2023. Selon le sélectionneur de l'équipe d'Angleterre de rugby, Eddie Jones, 70 % de l'effectif actuel participera certainement à la Coupe du monde 2023 (8 septembre - 28 octobre) en France, même si « cela dépendra de l'envie » des joueurs. « Il est toujours difficile de savoir. Nous traversons une période de transition maintenant et nous avons eu une équipe assez stable de 2019 à aujourd'hui. Comme la plupart des équipes, quand une période de transition est terminée, il faut revoir un peu ses membres et les renouveler », a expliqué Jones lors d'une visioconférence de presse. lire aussi Classement et résultats du Tournoi des Six Nations « Je dirais que jusqu'à 70 % de cette équipe ira jusqu'à la Coupe du monde, mais cela dépendra de leur envie, de leur forme, de leur condition physique. Nous prendrons donc toutes ces choses en considération avant de prendre une décision finale », a poursuivi le sélectionneur du quinze de la Rose, qui recevra la France samedi (17h45) lors de la quatrième journée du Tournoi des Six Nations. Des Anglais à la peine Vice-championne du monde en 2019, puis lauréate du Tournoi 2020, l'Angleterre traverse une mauvaise passe. Elle ne pointe qu'en quatrième position au classement du Tournoi après un seul succès lors de ses trois premiers matches : les Anglais ont d'abord perdu à Twickenham contre l'Écosse (11-6), pour la première fois depuis 1983, avant de dominer l'Italie (41-18) et de s'incliner au pays de Galles (40-24). Eddie Jones « Nous savons que quelle que soit l'équipe de France alignée samedi à Twickenham, les joueurs seront bien préparés, ils vont jouer avec un bon état esprit, et très dur. » La France n'a pas pu jouer le week-end dernier, le match face à l'Écosse ayant été reporté à cause du cluster à Marcoussis. Cela risque-t-il d'avoir un impact sur le XV de France dont le dernier match dans le Tournoi remonte au 14 février, lors de la victoire en Irlande (15-13) ? lire aussi Romain Ntamack et Virimi Vakatawa de retour en équipe de France pour préparer l'Angleterre « Nous ne savons pas l'importance que cela peut avoir et nous ne savons pas ce qu'ils (les Bleus) ont fait en termes d'entraînement. Il est difficile pour nous de faire une estimation sur les avantages ou les inconvénients, a répondu Jones. Nous savons que quelle que soit l'équipe de France alignée samedi à Twickenham, les joueurs seront bien préparés, ils vont jouer avec un bon état esprit, et très dur. »