La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 720,79
    -252,29 (-1,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

RUBIS: S1 2022 : Forte croissance des résultats : + 20 % et bilan solide

RUBIS
RUBIS: S1 2022 : Forte croissance des résultats : + 20 % et bilan solide

08-Sep-2022 / 17:45 CET/CEST
Information réglementaire transmise par EQS Group.
Le contenu de ce communiqué est de la responsabilité de l’émetteur.

Paris, le 8 septembre 2022, 17h45

 

S1 2022 :

FORTE CROISSANCE DES RÉSULTATS : + 20 %

ET BILAN SOLIDE

 

 

Croissance de 20 % du résultat net ajusté par action dans un environnement difficile et première consolidation de Photosol :

  • Volumes S1 2022 : 2 826 km3, + 7 % vs S1 2021 et + 3 % en avance sur les niveaux pré-Covid (S1 2019[1]).

  • Bonne tenue des marges[2] malgré un contexte de forte hausse des prix d’approvisionnement : + 6 % vs S1 2021.

  • S1 2022 ROC : 244 M€, + 30 % vs S1 2021, soutenu par toutes les régions (+ 14 % par rapport au S1 2019).

  • Résultat net ajusté[3] : 169 M€, + 17 % vs S1 2021, en avance sur les niveaux pré-Covid S1 2019 (+ 10 % vs 2019 hors Rubis Terminal).

  • Résultat net ajusté par action (dilué) : 1,64 €, + 20 % vs S1 2021, en avance sur les niveaux pré-Covid S1 2019 (+ 5 % vs 2019 hors Rubis Terminal).

  • Capacité d’autofinancement[4] : 255 M€, + 7 % vs S1 2021 et + 16 % vs pré-Covid S1 2019 (hors Rubis Terminal).

  • Dette financière nette[5] corporate : 1 102 M€, soit un ratio de 2,1x le RBE hors IFRS 16, vs 438 M€ au 31 décembre 2021. L'augmentation de la dette nette est principalement liée à l'acquisition de Photosol, au changement du BFR et au paiement du dividende.

  • Dette financière nette (DFN) : 1 436 M€, 2,6x DFN/RBE hors IFRS 16, incluant l’intégration de la dette SPV (sans recours) de 334 M€ de Photosol.

 

Perspectives

Le premier semestre de l'année a été marqué par une excellente croissance des volumes et des résultats. Si toutes les régions ont affiché une évolution positive, la région des Caraïbes a été le principal moteur de croissance grâce à une forte reprise après la crise Covid et à une base de comparaison favorable. Pour l'ensemble de l'année 2022, bien que la base de comparaison soit en voie de normalisation et malgré les incertitudes du macro-environnement, le Groupe est confiant dans sa capacité à générer une bonne croissance de ses résultats.


À moyen et long terme, l'entreprise devrait bénéficier de nombreux moteurs de croissance tant sur le nouveau segment des énergies renouvelables que dans les activités historiques du Groupe. Ces dernières bénéficient de leur exposition à des régions où la population et la demande en énergie augmentent, de l'amélioration du portefeuille en Afrique de l'Est et de l’exposition au bitume en Afrique, compte tenu des besoins à long terme en matière de développement des infrastructures.

En raison du contexte géopolitique actuel, le Groupe rappelle qu’il n'a aucune opération ni aucun actif en Russie ou en Ukraine. Il ne s'approvisionne pas auprès de fournisseurs ukrainiens ou russes. À ce jour, bien que le Groupe n'ait pas d'exposition directe à ce risque, il reste attentif à l’évolution de la situation et à ses potentiels impacts sur ses activités ainsi qu’aux effets indirects du conflit sur la chaîne d’approvisionnement du secteur au niveau mondial.

Paris, le 8 septembre 2022 – Rubis publie ce jour ses résultats pour le premier semestre 2022.

Les comptes consolidés condensés du Groupe au 30 juin 2022 ont été examinés par le Conseil de Surveillance du 8 septembre 2022. Les Commissaires aux comptes du Groupe ont effectué leurs diligences d'examen limité sur ces comptes et leur rapport sur l'information financière semestrielle a été émis à cette même date.

En séance du Conseil de Surveillance tenu ce jour, la Gérance a commenté ainsi les résultats annuels : « Les résultats semestriels montrent une excellente performance opérationnelle dans toutes les régions. La région Caraïbes a été le principal moteur de croissance, favorisée par la reprise de la mobilité, et a enregistré des résultats supérieurs aux attentes.

Par ailleurs, Rubis a réalisé son entrée stratégique dans le segment des énergies renouvelables avec l'acquisition transformatrice de Photosol – un des principaux acteurs français indépendants du photovoltaïque.

Le timing de l'acquisition de Photosol est particulièrement intéressant dans le contexte de pénurie de gaz annoncée suite à la crise russo-ukrainienne amenant le gouvernement à prendre des initiatives pour renforcer et accélérer la transition énergétique. L'État vise notamment à réduire les délais et à ajuster les seuils de dépôt des permis de construire, avec un accent particulier sur l'énergie photovoltaïque et éolienne.

Avec le développement d'un pipeline de projets de plus de 3 GW, Photosol devrait contribuer à la croissance des bénéfices de Rubis à moyen et long terme. Les investissements nécessaires seront financés par un endettement dédié au niveau des projets, sans recours de Photosol.

L'activité historique de Rubis, avec sa forte génération de flux de trésorerie, continuera à la fois à soutenir la politique de dividendes et les acquisitions relutives dans toutes les divisions du Groupe. »

Le premier semestre 2022 a enregistré une augmentation de 30 % du ROC à 244 M€ vs S1 2021, dépassant le niveau record du S1 2019, pré-Covid. Toutes les activités ont enregistré de solides performances du ROC : la Distribution enregistre une croissance du ROC de 26 % à 184 M€, le Support & Services est en hausse de 22 % à 75 M€ et la première contribution positive de Photosol s’élève à 1 M€ sur trois mois, d'avril à juin 2022. La JV Rubis Terminal a poursuivi sa croissance régulière avec + 3 % de recettes de stockage et + 4 % de RBE ajusté au S1 2022 vs S1 2021.

Les résultats du S1 2022 comportent plusieurs éléments non récurrents, tant positifs que négatifs, principalement dus à l'acquisition de Photosol (- 8 M€ après impôts) et à la cession du dépôt turc de la JV Rubis Terminal (+ 11 M€ après impôts). Ajusté des éléments non récurrents et de l’IFRS 2, le résultat net ajusté s'établit à 169 M€, soit + 17 % en glissement annuel et en avance sur le record pré-Covid S1 2019 (+ 10 % hors Rubis Terminal).

La capacité d’autofinancement[6] atteint 255 M€ (+ 7 % vs S1 2021, dépassant le niveau pré-Covid S1 2019).

 

L'acquisition de Photosol en avril 2022 a un impact important sur le bilan consolidé de Rubis. Avec une forte visibilité à long terme grâce à une durée de contrats de 20 ans et un profil de risque très faible, Photosol est en mesure de financer son pipeline de développement avec un levier d'endettement élevé. Il est important de noter que la majorité de la dette est une dette sans recours, au niveau des SPV (projets). Ainsi, à l'avenir, Rubis communiquera séparément sur sa dette financière totale et sur la dette financière corporate (i.e. hors dette SPV sans recours).

La dette financière nette corporate du Groupe (DFN corporate) atteint 1 102 M€ à la fin du premier semestre 2022 (contre 438 M€ à fin 2021), soit un ratio de RBE avant IFRS 16 de 2,1x. Le dividende payé à 100 % en numéraire en juin 2022 (191 M€), l'acquisition de la participation de 80 % dans Photosol (341 M€) et l'évolution du fonds de roulement liée à l'augmentation des prix du pétrole (besoin de financement de 179 M€) ont été les principaux facteurs de l'augmentation de la dette. La Société a consacré 97 M€ aux investissements industriels, dont deux tiers de maintenance et un tiers d'expansion, y compris 12 M€ d'investissements de Photosol au cours du deuxième trimestre 2022.

RÉSULTATS CONSOLIDÉS AU 30 JUIN 2022

(en millions d'euros)

S1 2022

S1 2021

2022 vs 2021

Chiffre d'affaires

3 290

2 051

60 %

Résultat brut d'exploitation (RBE)

314

257

22 %

Résultat opérationnel courant (ROC), dont

244

188

30 %

Distribution

184

146

26 %

Support & Services

75

61

22 %

Énergies renouvelables (1)

1

-

- 

Résultat net part du Groupe

170

136

25 %

Résultat net part du Groupe ajusté (2)

169

144

17 %

Résultat net ajusté par action (dilué)

1,64

1,37

20 %

Capacité d'autofinancement (3)

255

238

7 %

Investissements industriels, dont

97

90

- 

Distribution

65

69

- 

Support & Services

20

21

-

Énergies renouvelables

12

 -

- 

  • Nouvelle branche créée suite à l’acquisition de Photosol.

  • Résultat net ajusté en excluant les éléments non récurrents, charges IFRS 2, pour plus de détails voir annexe.

  • Capacité d’autofinancement après coût de l’endettement financier net et impôt.

 

La branche Distribution (70 % du ROC[7]) regroupe l’ensemble des activités de distribution de carburants (réseaux de stations-service), gaz liquéfiés, bitume, fioul commercial, aviation, marine, lubrifiants, réalisées sur trois zones géographiques : Europe, Caraïbes et Afrique.

Les volumes sont en hausse de 7 % par rapport au S1 2021 avec un excellent développement en Afrique de l'Est (programme d’investissements sur le réseau des stations-service), une aviation dynamique portée par le tourisme et la fin des mesures de restrictions liées à la Covid.

 

VARIATION DES VOLUMES PAR ZONE GÉOGRAPHIQUE AU S1 2019-2021

(en '000 m3)

2022

2021

2020

2019

2022

vs 2021

Europe

443

439

402

465

1 %

Caraïbes

1 117

983

966

1 138

14 %

Afrique

1 267

1 228

1 111

1 006

3 %

TOTAL

2 826

2 650

2 479

2 609

7 %

La marge brute a atteint 367 M€, en hausse de 13 % par rapport à 2021, grâce à l'évolution des volumes et à une solide marge unitaire dans toutes les régions.

Marge commerciale branche Distribution au S1 2022

 

Marge brute
(en M€)

Répartition

2022 vs 2021

Marge unitaire
(en €/m3)

Variation

Europe

110

30 %

8 %

250

7 %

Caraïbes

124

34 %

29 %

111

14 %

Afrique

132

36 %

5 %

104

2 %

TOTAL

367

100 %

13 %

130

6 %

  • L’Europe, grâce à son solide positionnement GPL et à sa performance en termes de marge unitaire, a enregistré un ROC de 46 M€, en hausse de 21 % par rapport au S1 2021, et supérieur au niveau pré-Covid de 2019 (39 M€).

  • La région Caraïbes a connu une nette amélioration au premier semestre 2022, grâce à la reprise du tourisme et de l'aviation, avec une croissance à deux chiffres des volumes et de la marge unitaire. Ainsi, le ROC a augmenté de 78 % par rapport à l'année précédente pour atteindre 58 M€.

  • Enfin, l'Afrique a connu un excellent développement en Afrique de l'Est avec une croissance à deux chiffres du ROC, grâce aux investissements dans le programme d'optimisation des stations-service, mais a néanmoins été pénalisée par les difficultés persistantes à Madagascar. Ainsi, le ROC publié s'élève à 81 M€, soit une augmentation de seulement 6 % par rapport à l'année précédente.

ROC PAR RÉGION S1 2019 – 2022

(en millions d'euros)

2022

2021

2020

2019

2022

vs 2021

Europe

46

38

35

39

21 %

Caraïbes

58

33

49

68

78 %

Afrique

81

76

46

69

6 %

TOTAL DISTRIBUTION

184

146

130

176

26 %

 

La branche Support & Services (30 % du ROC[8]) affiche une hausse de 22 % du ROC à 75 M€, soutenue par la reprise dans la région des Caraïbes des activités d'approvisionnement et de transport maritime, la vigueur du secteur des bitumes et la logistique dans l'océan Indien.

ROC support & services au S1 2019 – 2022

(en millions d'euros)

2022

2021

2020

2019

2022

vs 2021

ROC, dont

75

61

52

51

22 %

SARA

10

14

14

20

- 24 %

Autres Support & Services

64

48

38

30

35 %

 

La branche Énergies Renouvelables nouvellement créée comprend les activités de Photosol, acquises en avril 2022, ainsi que la participation de 18,5 % dans HDF Energy, acquise en juin 2021. La création de cette branche et les investissements à réaliser permettront au Groupe d'atteindre un objectif de 25 % de son RBE dans les énergies renouvelables à moyen terme, avec un minimum de 2,5 GW de capacités photovoltaïques installées en France d'ici 2030.

Les comptes de Photosol ont été intégrés dans la consolidation du Groupe à partir du 1er avril 2022, soit pour une période de trois mois au 30 juin 2022.

RÉsultats de la branche Énergies renouvelables au 30 juin 2022

(en millions d'euros)

T2 2022

Capacité installée (MWc)

330

Production d'électricité (GWh)

139

Chiffre d'affaires

12

RBE

7

Investissements

12

Dette financière SPV

334

Au 30 juin 2022, le portefeuille de Photosol comprend :

  • 476 MW de capacités en opération, en construction ou attribuées ;

  • un pipeline de projets excédant 3 GW dont 1,2 GW en développement avancé ou tender ready et 2,3 GW en early stage.

Le dernier appel d’offres de la CRE a été un vif succès pour Photosol avec 100 % de ses soumissions attribuées, soit 25 MWc.

 

La JV Rubis Terminal a enregistré une solide performance avec une croissance de + 3 % des recettes stockage à 112 M€, avec une accélération au T2 2022 (+ 5 %), grâce aux biocarburants, aux produits chimiques et à l'agroalimentaire. Le RBE ajusté a augmenté de 4 % pour atteindre 57 M€ au premier semestre 2022. Avec un effet de levier financier élevé, la part du bénéfice sous-jacent de Rubis hors exceptionnel s'élève à 1,8 M€ au premier semestre 2022, contre 1,2 M€ au premier semestre 2021. Avec la vente de ses activités en Turquie en janvier 2022, la quote-part de résultat net enregistrée chez Rubis, soit 55 %, atteint 11,4 M€. Il est rappelé que le cash-flow libre après impôt, charges financières et investissements de maintenance atteint 40/50 M€ en base annuelle, ce qui par rapport au total des fonds propres de 594 M€, fait ressortir un cash return de 9 % (cash return : cash-flow libre (après impôt, charges financières et investissement de maintenance) / total des fonds propres).

 

 

RSE

En 2022, Rubis poursuit activement la mise en œuvre de sa feuille de route Think Tomorrow 2022-2025 et de sa démarche climat. En particulier, le Groupe évalue des opportunités de décarbonation supplémentaires pour s'aligner sur une trajectoire well-below 2°C, notamment en développant un objectif de réduction des émissions sur le scope 3A (c'est-à-dire hors produits vendus) en complément de celui défini sur les scopes 1 et 2 (- 30 % en 2030, année de référence 2019, périmètre Rubis Énergie, périmètre constant) et en fixant un prix interne du carbone qui l’aidera à orienter ses investissements

 

 

Webcast vidéo pour les investisseurs et analystes

Date : jeudi 8 septembre 2022, 18h00 CET

Lien d’enregistrement : https://channel.royalcast.com/landingpage/rubisfr/20220908_1/

La société Rubis sera représentée par :

  • Jacques Riou, Gérant

  • Bruno Krief, Directeur Général Finance

  • Clarisse Gobin-Swiecznik, Directrice Générale Déléguée en charge des Nouvelles Énergies, de la RSE et de la Communication

 

 

 

Prochaine publication :

Chiffre d’affaires du 3e trimestre le 8 novembre 2022 (après bourse)

 

 

 

 

 

Contact Presse

Contact Analystes

RUBIS

Anna Patrice - Directrice des Relations Investisseurs

Tél : 01 44 17 95 95

Tél : 01 45 01 72 32

presse@rubis.fr

Investors@rubis.fr

 

 


annexe

RÉconciliation du rÉsultat net part du groupeau rÉsultat net ajustÉ part du groupe

(en millions d'euros)

S1 2022

S1 2021

S1 2019

2022
vs 2021

2022
vs 2019

Résultat net part du Groupe

170

136

157

25 %

8 %

Contribution SME et autres (Rubis Terminal) non récurrents

- 14

- 3

-

 

 

Frais liés à l'acquisition

8

-

5

 

 

Charges IFRS 2 (Rubis SCA)

4

11

4

 

 

Résultat net ajusté part du Groupe (hors éléments non récurrents et IFRS 2)

169

144

166

17 %

2 %

Résultat net des activités cédées

-

-

- 14

 

 

Contribution SME (JV Rubis Terminal)

- 2

- 1

-

 

 

Résultat net ajusté part du Groupe hors Rubis Terminal (hors éléments non récurrents et IFRS 2)

167

143

152

17 %

10 %

Composition de dette nette/RBE hors IFRS 16

(en millions d'euros)

30/06/2022

31/12/2021

Dette financière nette corporate (DFN corporate)

1 102

438

RBE

314

532

Charges de loyers IFRS 16

19

41

RBE hors IFRS 16

295

491

DFN corporate/LTM(1) RBE hors IFRS 16

2,1

0,9

Dette sans recours des projets (Photosol)

334

-

Dette financière nette totale (DFN totale)

1 436

438

DFN TOTALE/LTM RBE hors IFRS 16

2,6

0,9

(1) LTM : last 12 months, 12 derniers mois.

 

Évolution par segments commerciaux au S1 2022

(en '000 m3)

Répartition

Variation des volumes

Marge brute

Volumes

vs 2021

vs 2019
(isopérimètre) (1)

GPL

40 %

22 %

1 %

1 %

Réseaux stations

23 %

37 %

9 %

- 4 %

Bitume

12 %

9 %

- 6 %

49 %

Commercial

15 %

21 %

3 %

- 4 %

Aviation

7 %

8 %

20 %

- 18 %

Autres

3 %

3 %

-

-

Total

100 %

100 %

7 %

3 %

(1) Isopérimètre : hors acquisition de KenolKobil en Afrique de l’Est.

 

Évolution des volumes commercialisÉs par zone géographique au T2 2022

(en '000 m3)

2022

2021

2020

2019

2022

vs 2021

Europe

195

198

161

213

- 2 %

Caraïbes

554

501

402

584

11 %

Afrique

639

631

512

733

1 %

TOTAL

1 388

1 329

1 075

1 530

4 %

MARGE COMMERCIALE DE LA BRANCHE DISTRIBUTION au S1 2019-2022

(en millions d'euros)

2022

2021

2020

2019

2022

vs 2021

Europe

110

102

98

101

8 %

Caraïbes

124

96

112

132

29 %

Afrique

132

125

97

126

5 %

TOTAL

367

324

307

359

13 %

MARGE UNITAIRE DE LA BRANCHE DISTRIBUTION au S1 2019-2022

(en €/m3)

2022

2021

2020

2019

2022

vs 2021

Europe

250

233

244

217

7 %

Caraïbes

111

98

116

116

14 %

Afrique

104

102

87

125

2 %

TOTAL

130

122

124

137

6 %

 

 

BILAN CONSOLIDÉ

ACTIF (en milliers d'euros)

30/06/2022

31/12/2021

Actifs non courants

 

 

Immobilisations incorporelles

74 537

31 574

Écarts d'acquisition

1 809 943

1 231 635

Immobilisations corporelles

1 666 946

1 268 465

Immobilisations corporelles - droits d'utilisation

220 729

166 288

Participations dans les coentreprises

322 026

322 171

Autres actifs financiers

191 603

132 482

Impôts différés

22 291

12 913

Autres actifs long terme

11 117

10 408

TOTAL ACTIFS NON COURANTS (I)

4 319 192

3 175 936

Actifs courants

 

 

Stocks et en-cours

825 627

543 893

Clients et autres débiteurs

839 263

622 478

Créances d'impôt

30 213

21 901

Autres actifs courants

66 493

23 426

Trésorerie et équivalents de trésorerie

774 407

874 890

TOTAL ACTIFS COURANTS (II)

2 536 003

2 086 588

TOTAL ACTIF (I + II)

6 855 195

5 262 524

 

PASSIF (en milliers d'euros)

30/06/2022

31/12/2021

Capitaux propres - part du Groupe

 

 

Capital

128 693

128 177

Primes liées au capital

1 550 157

1 547 236

Résultats accumulés

1 066 124

941 249

Total

2 744 974

2 616 662

Intérêts minoritaires

130 162

119 703

CAPITAUX PROPRES (I)

2 875 136

2 736 365

Passifs non courants

 

 

Emprunts et dettes financières

1 409 694

805 667

Obligations locatives

194 525

138 175

Consignations d'emballages

147 882

138 828

Engagements envers le personnel

40 596

56 438

Autres provisions

80 751

159 825

Impôts différés

93 892

63 071

Autres passifs long terme

84 434

3 214

TOTAL PASSIFS NON COURANTS (II)

2 051 774

1 365 218

Passifs courants

 

 

Emprunts et concours bancaires (part à moins d'un an)

800 466

507 521

Obligations locatives (part à moins d'un an)

23 990

23 742

Fournisseurs et autres créditeurs

1 026 449

601 605

Dettes d'impôt

43 184

23 318

Autres passifs courants

34 196

4 755

TOTAL PASSIFS COURANTS (III)

1 928 285

1 160 941

TOTAL PASSIF (I + II + III)

6 855 195

5 262 524

 

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ

 

(en milliers d'euros)

Var

30/06/2022

30/06/2021

CHIFFRE D'AFFAIRES NET

60%

3 290 166

2 051 085

Achats consommés

 

(2 554 483)

(1 422 864)

Charges externes

 

(249 218)

(205 291)

Charges de personnel

 

(111 042)

(107 495)

Impôts et taxes

 

(61 527)

(58 151)

RÉSULTAT BRUT D’EXPLOITATION

22%

313 896

257 284

Autres produits de l'activité

 

523

545

Amortissements et provisions nets

 

(73 836)

(70 599)

Autres produits et charges d'exploitation

 

3 383

961

RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT

30%

243 966

188 191

Autres produits et charges opérationnels

 

(7 845)

3 375

RÉSULTAT OPÉRATIONNEL AVANT QUOTE-PART DE RÉSULTAT DES COENTREPRISES

23%

236 121

191 566

Quote-part de résultat des coentreprises

 

11 912

1 247

RÉSULTAT OPÉRATIONNEL APRÈS QUOTE-PART DE RÉSULTAT DES COENTREPRISES

29%

248 033

192 813

Produits de trésorerie et d'équivalents de trésorerie

 

4 695

4 691

Coût de l'endettement financier brut

 

(15 670)

(10 358)

COÛT DE L'ENDETTEMENT FINANCIER NET

94%

(10 975)

(5 667)

Charge d’intérêt sur obligations locatives

 

(4 701)

(4 302)

Autres produits et charges financiers

 

(17 327)

(8 494)

RÉSULTAT AVANT IMPÔT

23%

215 030

174 350

Impôt sur les bénéfices

 

(41 452)

(31 714)

RÉSULTAT NET TOTAL

22%

173 578

142 636

RÉSULTAT NET PART DU GROUPE

25%

169 766

136 148

RÉSULTAT NET MINORITAIRES

-41%

3 812

6 488

 

Résultat net par action (en euros)

24 %

1,65

1,33

Résultat net dilué par action (en euros)

27 %

1,65

1,30

 

 

TABLEAU DE FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉS

 

(en milliers d'euros)

30/06/2022

31/12/2021

30/06/2021

RÉSULTAT NET TOTAL CONSOLIDÉ DES ACTIVITÉS POURSUIVIES

173 578

304 739

142 636

Ajustements :

 

 

 

Élimination du résultat des coentreprises

(11 912)

(5 906)

(1 247)

Élimination du résultat des amortissements et provisions

86 044

163 201

83 861

Élimination des résultats de cession

(1 101)

(599)

1 168

Élimination des produits de dividende

(186)

(91)

(1 310)

Autres produits et charges sans incidence sur la trésorerie (1)

8 641

3 468

13 183

CAPACITÉ D'AUTOFINANCEMENT APRÈS COÛT DE L'ENDETTEMENT FINANCIER NET ET IMPÔT

255 064

464 812

238 291

Élimination de la charge d'impôt

41 452

65 201

31 714

Élimination du coût de l'endettement financier net et de la charge d'intérêt sur obligations locatives

15 676

21 140

9 969

CAPACITÉ D'AUTOFINANCEMENT AVANT COÛT DE L'ENDETTEMENT FINANCIER NET ET IMPÔT

312 192

551 153

279 974

Incidence de la variation du BFR*

(178 512)

(214 456)

(187 946)

Impôts payés

(36 442)

(42 039)

(21 773)

FLUX DE TRÉSORERIE LIÉS AUX ACTIVITÉS OPÉRATIONNELLES

97 238

294 658

70 255

Incidence des variations de périmètre (trésorerie acquise - trésorerie cédée)

57 031

 

 

Acquisition d'actifs financiers : branche Distribution

 

(83 985)

(82 591)

Acquisition d'actifs financiers : branche Énergies Renouvelables (2)

(341 122)

 

 

Cession d'actifs financiers : branche Distribution

 

3 463

3 400

Cession d'actifs financiers : branche Support & Services

 

 

 

Investissement dans les coentreprises

 

 

 

Acquisition d'immobilisations corporelles et incorporelles

(96 890)

(205 682)

(89 946)

Variation des prêts et avances consentis

(21 961)

(1 653)

(300)

Cession d'immobilisations corporelles et incorporelles

3 118

8 733

3 770

(Acquisition) / cession d'actifs financiers autres

(588)

(157)

(6)

Dividendes reçus

12 739

20 298

1 417

Autres flux liés aux opérations d'investissement (5)

4 063 

 

9 538 

FLUX DE TRÉSORERIE LIÉS AUX ACTIVITÉS D'INVESTISSEMENT

(383 610)

(258 983)

(154 718)

 

TABLEAU DE FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉS (SUITE)

 


(en milliers d'euros)

30/06/2022

31/12/2021

30/06/2021

Augmentation de capital

3 441

6 995

7 024

Rachat d’actions (réduction de capital)

(4)

(153 160)

(103 950)

(Acquisitions)/cessions d'actions propres

261

85

(5)

Émissions d'emprunts

795 521

730 694

420 141

Remboursements d'emprunts

(358 775)

(677 276)

(345 336)

Remboursements des obligations locatives

(18 956)

(40 827)

(20 716)

Intérêts financiers nets versés (3)

(15 036)

(20 923)

(9 459)

Dividendes mis en paiement

(191 061)

(83 577)

 

Dividendes mis en paiement (participations ne donnant pas le contrôle)

(8 122)

(13 191)

(10 543)

Acquisition d'actifs financiers : branche Distribution

 

 

 

Cession d'actifs financiers : branche Distribution

 

 

 

Acquisition d'actifs financiers : branche Énergies Renouvelables

(1 238)

 

 

Autres flux liés aux opérations de financement (2)

(42 347)

 

 

FLUX DE TRÉSORERIE LIÉS AUX ACTIVITÉS DE FINANCEMENT

163 684

(251 180)

(62 844)

Incidence de la variation des taux de change

22 205

8 811

(574)

Incidence des changements de principes comptables

 

 

 

VARIATION DE LA TRÉSORERIE

(100 483)

(206 694)

(147 881)

Trésorerie des activités poursuivies

 

 

 

Trésorerie d'ouverture (4)

874 890

1 081 584

1 081 584

Variation de la trésorerie

(100 483)

(206 694)

(147 881)

Trésorerie de clôture (4)

774 407

874 890

933 703

Dettes financières hors obligations locatives

(2 210 160)

(1 313 188)

(1 331 940)

Trésorerie nette de dettes financières

(1 435 753)

(438 298)

(398 237)

(1) Dont variations de juste valeur des instruments financiers, charge IFRS 2, écart d'acquisition (dépréciation), etc.

(2) Les incidences des variations de périmètre sont décrites en note 3.

(3) Les intérêts financiers nets versés incluent les impacts liés aux retraitements des contrats de location (IFRS 16).

(4) Trésorerie hors concours bancaires.

(5) Voir note 15.

 

(*) Ventilation de l'incidence de la variation du BFR :

 

Incidence de la variation des stocks et en-cours

(265 107)

Incidence de la variation des clients et autres débiteurs

(165 925)

Incidence de la variation des fournisseurs et autres créditeurs

252 520

Incidence de la variation du BFR

(178 512)

 

 

[1] Volumes S1 2022 + 3 % vs S1 2019 à périmètre constant - hors Afrique de l'Est (acquisition de KenolKobil).

[2] Marge unitaire ou profit unitaire = bénéfice brut par unité de volumes distribués.

[3] Résultat net ajusté en excluant les éléments non récurrents, charges IFRS 2, pour plus de détails voir annexe. 

[4] Capacité d’autofinancement après coût de l’endettement financier net et impôt.

[5] Dette financière nette corporate (DFN Corporate) - dette financière nette à l'exclusion de la dette de projets sans recours au niveau des SPV (special purpose vehicle). DFN corporate/RBE :  rapport entre la dette financière nette corporate et le RBE avant l'application des normes IFRS 16 et à l'exclusion du RBE de Photosol.

[6] Capacité d’autofinancement après coût de l’endettement financier net et impôt.

[7] 70% du ROC Groupe 2021 avant frais du siège.

[8] 30 % du ROC Groupe 2021 avant frais du siège.

Fichier PDF dépôt réglementaire

Document : RUBIS: S1 2022 : Forte croissance des résultats : + 20 % et bilan solide


Langue :

Français

Entreprise :

RUBIS

46, rue Boissière

75116 Paris

France

Téléphone :

+33 144 17 95 95

Télécopie :

+33 145 01 72 49

E-mail :

investors@rubis.fr

Internet :

www.rubis.fr

ISIN :

FR0013269123

Ticker Euronext :

RUI

Catégorie AMF :

Informations privilégiées / Communiqué sur comptes, résultats

EQS News ID :

1438771

 

Fin du communiqué

EQS News-Service

show this
show this