La bourse ferme dans 5 h 26 min
  • CAC 40

    6 729,56
    -4,13 (-0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 191,75
    +2,94 (+0,07 %)
     
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,92 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1628
    -0,0018 (-0,15 %)
     
  • Gold future

    1 800,60
    +4,30 (+0,24 %)
     
  • BTC-EUR

    53 984,39
    +1 307,52 (+2,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,70 (-3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,33
    +0,57 (+0,68 %)
     
  • DAX

    15 582,65
    +39,67 (+0,26 %)
     
  • FTSE 100

    7 239,02
    +34,47 (+0,48 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 600,41
    -204,44 (-0,71 %)
     
  • HANG SENG

    26 132,03
    +5,10 (+0,02 %)
     
  • GBP/USD

    1,3753
    -0,0006 (-0,05 %)
     

RUBIS: Rubis participe à la construction de la première centrale électrique multi-mégawatts à hydrogène au monde en Guyane

·5 min de lecture

RUBIS
RUBIS: Rubis participe à la construction de la première centrale électrique multi-mégawatts à hydrogène au monde en Guyane

29-Sep-2021 / 17:45 CET/CEST
Information réglementaire transmise par EQS Group.
Le contenu de ce communiqué est de la responsabilité de l'émetteur.

Paris, le 29 septembre 2021, 17h45

 

  

 

RUBIS PARTICIPE À LA CONSTRUCTION
DE LA PREMIÈRE CENTRALE ÉLECTRIQUE MULTI-MÉGAWATTS
À HYDROGÈNE AU MONDE EN GUYANE

 

 

Ce projet concrétise la stratégie de Rubis visant à développer des projets dans les énergies durables et décarbonées en entrant dans la production d'électricité renouvelable non intermittente.

  

La SARA (Société Anonyme de la Raffinerie des Antilles, groupe Rubis) et ses partenaires Meridiam et Hydrogène de France (HDF) lancent la construction de la Centrale électrique de l'Ouest Guyanais (CEOG). Ce projet, installé sur la commune de Mana, est à l'heure actuelle la première centrale électrique multi-mégawatts à hydrogène au monde ainsi que le plus grand projet au monde de stockage des énergies renouvelables intermittentes via l'hydrogène (128 MWh d'énergie stockée). CEOG préfigure l'avenir des énergies renouvelables en supprimant leur intermittence grâce à leur stockage à échelle industrielle.

 

Cette centrale innovante produira une électricité 100 % renouvelable, à partir du soleil et de l'eau, pour approvisionner toute l'année, 24h/24, l'équivalent de 10 000 foyers de l'ouest guyanais à un coût inférieur aux centrales diesel du territoire. CEOG évitera la combustion de 12 millions de litres de diesel par an et l'émission de 39 000 tonnes de CO2 par an par rapport à une centrale thermique équivalente[1]. Fonctionnant en totale autonomie, CEOG permettra en outre de sécuriser l'alimentation en électricité du bassin de Saint-Laurent-du-Maroni en cas de défaillance ou de maintenance du réseau électrique.

 

La centrale fournira une électricité stable sans émettre de gaz à effet de serre, de particules fines, de bruit ou de fumées. La solution développée par HDF, appelée Renewstable(R), permettra de produire localement une électricité consommée localement.

 

Cette électricité sera fournie par l'association d'un parc photovoltaïque et d'un stockage d'énergie long terme et massif sous forme d'hydrogène, couplé à un stockage court terme par batteries. Elle sera injectée sur le réseau électrique guyanais et sa production sera encadrée par un contrat de type capacitaire de 25 ans avec EDF.

 

Le chantier débute cet automne et la mise en service est prévue en avril 2024. Il va générer pour les entreprises locales un chiffre d'affaires de l'ordre de 17 millions d'euros. Pendant ses 25 années de fonctionnement, CEOG créera des emplois pérennes et qualifiés dans l'ouest guyanais, en plus de ceux créés pendant sa construction. CEOG est détenu à 60 % par Meridiam, 30 % par la SARA (groupe Rubis) et 10 % par HDF. Les industriels français McPhy et HDF fourniront respectivement les électrolyseurs et les piles à combustible. Le consortium franco-allemand Siemens Energy SAS et Siemens Energy Global GmbH & Co. KG sera le constructeur et l'opérateur de CEOG.

  

« Cette collaboration de longue date avec HDF nous permet d'offrir une nouvelle alternative d'énergie pérenne et abordable à nos clients. » 

Clarisse GOBIN-SWIECZNIK, Directrice Générale Déléguée de Rubis SCA 

 

 

 

À propos de Rubis

Créé en 1990, Rubis est un opérateur français indépendant du secteur de l'énergie, coté sur Euronext Paris (compartiment A, code ISIN : FR0013269123, code mnémonique : RUI) et reconnu sur le marché pour son savoir-faire et la qualité de ses prestations.

Le Groupe est spécialisé dans la distribution d'énergies et de bitumes depuis l'approvisionnement jusqu'au client final.

Sa mission consiste à apporter au plus grand nombre un accès régulier et fiable à l'énergie pour répondre aux besoins essentiels de mobilité, de cuisson et de chauffage, mais aussi pour fournir l'énergie nécessaire au fonctionnement de l'industrie et des professionnels.

Avec plus de 4 000 collaborateurs, le Groupe opère dans 41 pays sur trois zones géographiques : Afrique/océan Indien, Caraïbes et Europe. Son organisation décentralisée lui permet d'opérer ses activités au plus proche des enjeux locaux.

Conscient des enjeux climatiques actuels, Rubis souhaite se développer dans des activités moins carbonées et est devenu le 2e actionnaire d'HDF en juin 2021, convaincu par le potentiel de l'hydrogène-électricité, notamment dans les pays dans lesquels le Groupe est déjà implanté. Rubis est également signataire du Global Compact.

 

 

À propos de la SARA

La SARA « Société Anonyme de la Raffinerie des Antilles » est un acteur incontournable de la production d'énergies en Martinique, Guadeloupe et Guyane française depuis plus de 50 ans et génère 700 emplois directs et indirects. Ses missions historiques sont d'assurer l'indépendance énergétique en produits pétroliers de ces territoires, d'assurer les stocks stratégiques, de contribuer à l'effort d'industrialisation, d'être un pôle de hautes technologies et de jouer un rôle sociétal de premier plan. Dans le cadre de la transition énergétique, sa stratégie consiste à pérenniser, moderniser et décarboner son outil cœur de métier, tout en développant de nouvelles activités autour des énergies nouvelles.

Le développement de ces projets se fait selon trois critères essentiels que sont la création d'emplois locaux et non délocalisables, l'acceptabilité sociétale et la recherche de partenariats bénéfiques aux projets. Cette stratégie maintenant éprouvée s'inscrit dans une démarche d'économie circulaire et territoriale, en visant une neutralité carbone à moyen terme. Pour cela, la SARA s'investit sur des projets innovants allant de la Recherche, Développement et Innovation à la combinaison de technologies matures, en veillant systématiquement à leur impact sur le climat et l'économie locale.

 

 

 

 

 

 

Contact Presse

Contact Analystes

PUBLICIS CONSULTANTS - Aurélie Gabrieli

RUBIS - Anna Patrice, Directrice des Relations Investisseurs

Tel. : +(33) 1 44 82 48 33

aurelie.gabrieli@publicisconsultants.com

Tel. : +(33) 1 45 01 72 32

investors@rubis.fr

 

[1] étude Ademe : https://www.guyane.ademe.fr/sites/default/files/notes-emissions-gaz-effet-serre-secteur-energetique-guyane.pdf ; intégrant l'intensité carbone de CEOG de 0,136 kg CO2eq/kWh ; facteur d'émission du kWh thermique du littoral guyanais de 0,915 kg CO2eq/kWh.

Fichier PDF dépôt réglementaire

Document : Rubis participe à la construction de la première centrale électrique multi-mégawatts à hydrogène au monde en Guyane


Langue :

Français

Entreprise :

RUBIS

46, rue Boissière

75116 Paris

France

Téléphone :

+33 144 17 95 95

Télécopie :

+33 145 01 72 49

E-mail :

investors@rubis.fr

Internet :

www.rubis.fr

ISIN :

FR0013269123

Ticker Euronext :

RUI

Catégorie AMF :

Informations privilégiées / Autres communiqués

EQS News ID :

1236891

 

Fin du communiqué

EQS News-Service

show this
show this
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles