La bourse ferme dans 1 h 33 min
  • CAC 40

    6 701,82
    +64,82 (+0,98 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 194,73
    +44,54 (+1,07 %)
     
  • Dow Jones

    34 687,03
    +428,71 (+1,25 %)
     
  • EUR/USD

    1,1741
    +0,0045 (+0,39 %)
     
  • Gold future

    1 752,50
    -26,30 (-1,48 %)
     
  • BTC-EUR

    37 587,08
    +1 287,43 (+3,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 105,66
    -3,26 (-0,29 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,62
    +0,39 (+0,54 %)
     
  • DAX

    15 657,09
    +150,35 (+0,97 %)
     
  • FTSE 100

    7 090,98
    +7,61 (+0,11 %)
     
  • Nasdaq

    15 020,48
    +123,63 (+0,83 %)
     
  • S&P 500

    4 442,08
    +46,44 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    29 639,40
    -200,31 (-0,67 %)
     
  • HANG SENG

    24 510,98
    +289,44 (+1,19 %)
     
  • GBP/USD

    1,3739
    +0,0119 (+0,87 %)
     

RUBIS: Poursuite de la normalisation des résultats - Moteurs de croissance intacts

·11 min de lecture

RUBIS
RUBIS: Poursuite de la normalisation des résultats - Moteurs de croissance intacts

09-Sep-2021 / 17:35 CET/CEST
Information réglementaire transmise par EQS Group.
Le contenu de ce communiqué est de la responsabilité de l'émetteur.

 

Paris, le 9 septembre 2021, 17h35

 

POURSUITE DE LA NORMALISATION DES RÉSULTATS

MOTEURS DE CROISSANCE INTACTS

 

Résultats semestriels solides malgré les restrictions Covid-19 en cours :

Volumes T2 2021 : 1 329 000 m3, + 24 % vs T2 2020 et en retrait de 7 % vs T2 2019 à périmètre constant (- 2 % retraité de l'aviation et à périmètre constant) ;

 

Perspectives

En début d'année, le Groupe anticipait un assouplissement des restrictions liées à la Covid sur le S2. Alors qu'il se confirme que les effets de la Covid se prolongeront sur le S2, la bonne dynamique de Rubis Énergie (distribution et support & services) devrait toutefois se poursuivre, autorisant ainsi une croissance du résultat net opérationnel sur l'ensemble de l'exercice.

 

 

Paris, 9 septembre 2021 - Rubis publie ce jour ses résultats pour le premier semestre 2021. Les comptes consolidés condensés du Groupe au 30 juin 2021 ont été examinés par le Conseil de Surveillance du 9 septembre 2021. Les Commissaires aux comptes du Groupe ont effectué leurs diligences d'examen limité sur ces comptes et leur rapport sur l'information financière semestrielle a été émis à cette même date.

Au cours du Conseil de Surveillance, la Gérance a commenté les résultats du premier semestre : « les comptes semestriels font état d'une bonne progression de l'activité et des résultats, notamment dans les régions qui ont témoigné d'un allègement des restrictions dues à la Covid.

Alors qu'une normalisation plus rapide avait été anticipée initialement, le Groupe est confiant sur le maintien de la dynamique de progression actuelle, ses moteurs de croissance à moyen et long termes demeurant intacts grâce à sa diversification produits et géographique, à l'équilibre de ses activités midstream/aval et au fort potentiel de développement de l'Afrique de l'Est, du secteur bitumes et du GPL (énergie de transition).

Fort d'une situation financière solide, le Groupe continue à étudier des projets de développement tant organique que par acquisition ».

L'activité du premier semestre 2021 a continué à être affectée par l'impact de la Covid-19, les campagnes de vaccination n'ayant pas connu d'harmonisation à l'échelle mondiale et l'apparition de variants ayant entraîné de nouvelles restrictions avec des intensités différenciées selon les pays.

La période a été marquée par la forte remontée des prix pétroliers (+ 40 %), la dégradation de la situation à Haïti, qui ouvre néanmoins de nouvelles perspectives, l'excellente tenue de l'activité bitumes et l'amélioration continue des indicateurs en Afrique de l'Est (volumes et rentabilité).

L'effet Covid, mesuré en termes de perte de profit (RBE) par rapport à 2019, s'établit à 18 M€. Cette estimation est calculée en comparant les volumes réalisés sur le premier semestre 2021 à ceux du premier semestre 2019 à périmètre égal sur les principaux segments impactés par la pandémie.

Dans ce contexte, la croissance de 10 % du ROC par rapport à 2020 ainsi que le retrait limité à 12 % par rapport à 2019 (année épargnée par la Covid) constituent de bonnes performances. Au total, le résultat net du semestre est en retrait de 2% par rapport à 2020 impacté par l'augmentation (7 M€) de la charge comptable (sans effet cash) des avantages octroyés sous forme d'actions aux salariés du Groupe.

Il est rappelé que le résultat net du premier semestre 2020 avait été impacté par des éléments non récurrents significatifs[1]. En conséquence, la comparaison avec 2019 des activités poursuivies fournit une jauge plus appropriée de la performance, avec un retrait limité à 11 % (excluant la contribution de Rubis Terminal et des éléments non récurrents).

La capacité d'autofinancement atteint 238 M€ (+ 21 %) et dépasse le niveau record atteint en 2019 (hors Rubis Terminal à 220 M€ au S1 2019), attestant de la qualité des résultats.

 

Résultats consolidés au 30 juin 2021

 

(en millions d'euros)

2021

2020

2019

2021
vs 2020

2021
vs 2019

Chiffre d'affaires

2 051

2 051

2 583

0%

-21%

Résultat brut d'exploitation (RBE)

257

240

271

7%

-5%

Résultat opérationnel courant (ROC), dont

188

170

215

10%

-12%

  Distribution

146

130

176

13%

-17%

   Support & Services

61

52

51

18%

20%

Résultat net part du Groupe, dont

136

139

157

-2%

-13%

   Résultat net des activités poursuivies,
   part du Groupe

136

39

143

250%

-5%

  Résultat net des activités destinées à être cédées,

  part du Groupe

0

100

14

-100%

-100%

Résultat net part du Groupe hors éléments non récurrents et hors Rubis Terminal

132

99

148

33%

-11%

Capacité d'autofinancement
excl. Rubis Terminal

238

196

220

21%

8%

Investissements industriels
excl. Rubis Terminal

90

103

80

 

 

 

La branche distribution regroupe l'ensemble des activités de distribution de carburants (réseaux de stations-service), gaz liquéfiés, bitumes, fioul commercial, aviation, marine, lubrifiants sur trois zones géographiques : Europe, Caraïbes et Afrique.

Au total, les volumes sont en progression de 7 % par rapport à 2020 et en retrait de 6 %, à périmètre égal, sur 2019. Le tableau ci-dessous montre la bonne résistance des segments GPL et réseaux de stations-service (70 % de la marge brute de la branche) à la Covid, alors que l'aviation reste particulièrement exposée. Le secteur bitumes connaît, en revanche, une très forte progression de ses ventes.

Évolution par segment commerciaux

 

 

Répartition S1 2021

Variation des volumes de S1 2021

 

Marge brute

Volume

vs 2020

vs 2019  (isopérimètre)

GPL

43 %

23 %

+ 2 %

- 4%

Réseaux stations

26 %

36 %

+ 15 %

- 4%

Bitumes

12 %

10 %

+ 59 %

+ 58 %

Commercial

11 %

22 %

- 3 %

- 3 %

Aviation

5 %

7 %

- 12 %

- 58 %

Autres

2 %

2 %

- 23 %

- 45 %

TOTAL

100 %

100%

+ 7 %

- 6 %

 

 

Volumes commercialisés par zone géographique au s1-2021

 

(en '000 m3)

2021

2020

2019

2021
vs 2020

2021
vs 2019 (isopérimètre)

Europe

439

402

465

9 %

- 6 %

Caraïbes

983

966

1 138

2 %

- 14 %

Afrique

1 228

1 111

1 006

11 %

+ 8 %

TOTAL

2 650

2 479

2 609

7%

- 6 %

 

La marge commerciale brute tous produits atteint 324 M€, en augmentation de 9 %, avec une marge unitaire en hausse de 2 %, malgré la forte augmentation du prix de la ressource (+ 40 %).

Marge commerciale branche Distribution

 

Marge brute

Répartition

2021
vs 2020

2021
vs 2019 (isopérimètre)

Europe

102

32 %

+ 4 %

+ 1 %

Caraïbes

96

30 %

- 14 %

- 27 %

Afrique

125

39 %

+ 43 %

+  18 %

TOTAL

324

100 %

+ 9 %

- 6 %

 

La branche support & services enregistre un résultat record sur la période, en progression de 18 % à 61 M€ grâce à la bonne tenue des marges dégagées par les activités de négoce et shipping et au fort développement du secteur bitumes (contre 52 M€ au S1 2020 et 51 M€ au S1 2019). 

La JV Rubis Terminal a réussi l'intégration du leader espagnol du stockage Tepsa et témoigne à nouveau d'une croissance résiliente avec une augmentation de son RBE[2] de 41 % à 61 M€ (+ 5 % sur une base pro forma[3]) vs 43 M€ au S1 2020 et 41 M€ au S1 2019. La bonne performance des biocarburants et de la chimie, s'ajoutant à l'augmentation des capacités en région ARA et à un taux d'utilisation élevé des capacités (95 %), a soutenu la croissance du RBE. Au total, la contribution SME (1,2 M€) est en retrait après l'effet de l'amortissement de survaleurs liées aux opérations d'acquisitions de 2020 et des charges financières en hausse en lien avec la structure d'endettement en place.

 

RSE - faits marquants

Rubis poursuit ses actions en matière de transition énergétique et intègre pleinement les enjeux RSE dans ses activités, notamment par :

 

 

Webcast video pour les investisseurs et analystes

Date : jeudi 9 septembre 2021, 17h30 CET

La Société sera représentée par :

Lien d'enregistrement : https://channel.royalcast.com/rubisfr/#!/rubisfr/20210909_1

 

 

Prochain événement :

Chiffre d'affaires du 3e trimestre le 9 novembre 2021 (après bourse)

 

 

À propos de Rubis

Rubis, société cotée sur Euronext Paris avec une capitalisation boursière de près de 3,5 milliards d'euros à fin août 2021 (SBF 120), est spécialisé dans la distribution d'énergies et de bitumes, depuis l'approvisionnement jusqu'au client final, et, via sa JV Rubis Terminal, dans le stockage de produits liquides.

Rubis bénéficie d'une position forte dans la distribution de gaz liquéfiés, considérés sur les marchés émergents comme énergie de transition, et de bitumes, en se concentrant sur des projets d'infrastructure en Afrique de l'Ouest.

Avec un chiffre d'affaires 2020 de 3,9 milliards d'euros et des volumes distribués de 5 millions de m3, le Groupe est reconnu sur le marché pour son savoir-faire et la qualité de ses prestations.

Sa stratégie de développement à l'international permet au Groupe d'occuper des positions de marchés fortes sur des produits et des segments diversifiés, dans 41 pays sur trois zones géographiques : Afrique/océan Indien, Caraïbes et Europe. Ces dix dernières années, Rubis a enregistré un taux de croissance annuelle composé de 9 % du bénéfice par action et du dividende par action.

 

 

 

 

 

Contact Presse

Contact Analystes

PUBLICIS CONSULTANTS - Aurélie GABRIELI

RUBIS - Relations investisseurs

Tél : 01 44 82 48 33

Tél : 01 44 17 95 95

aurelie.gabrieli@publicisconsultants.com

Investors@rubis.fr

 

[1]  Les éléments non-récurrents significatifs du premier semestre 2020 concernent principalement la plus-value de cession de 45% de Rubis Terminal pour 83 M€, la perte de valeur des actifs en Haïti pour 46 M€, et une dépréciation d'actifs financiers pour 17 M€ nets d'impôt.

[2] Incluant la JV Anvers à 50 %.

[3] Pro-forma = including Tepsa as of 01.01.2020

Fichier PDF dépôt réglementaire

Document : RUBIS: Poursuite de la normalisation des résultats - Moteurs de croissance intacts


Langue :

Français

Entreprise :

RUBIS

46, rue Boissière

75116 Paris

France

Téléphone :

+33 144 17 95 95

Télécopie :

+33 145 01 72 49

E-mail :

communication@rubis.fr

Internet :

www.rubis.fr

ISIN :

FR0013269123

Ticker Euronext :

RUI

Catégorie AMF :

Informations privilégiées / Communiqué sur comptes, résultats

EQS News ID :

1232483

 

Fin du communiqué

EQS News-Service

show this
show this
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles